Coopération

Situation en Syrie: L'Algérie réitère son refus "catégorique" de l'atteinte à la souveraineté des Etats

Publié par Dknews le 12-10-2019, 17h49 | 7
|

L'Algérie a réitéré, samedi, dans le cadre de sa participation à une réunion d'urgence convoquée par le Conseil de la Ligue arabe sur les derniers développements survenus en Syrie, son refus "catégorique" de "l'atteinte, en toutes circonstances, à la souveraineté des Etats", exprimant sa "pleine solidarité" avec l'Etat syrien frère.

 S'exprimant à l'occasion de cette réunion, le secrétaire général (SG) du ministère des Affaires étrangères, Rachid Beladehane, a affirmé que l'Algérie "a suivi avec une grande préoccupation les évènements graves survenus dans le nord de la Syrie", réitérant "le refus catégorique par l'Algérie de l'atteinte, en toutes circonstances, à la souveraineté des Etats".

 "L'Algérie réaffirme sa pleine solidarité avec la Syrie et réitère son attachement à la souveraineté et à l'intégrité territoriale de ce pays frère", a-t-il soutenu.

 Pour le SG du MAE, "le recours à l'option militaire n'a jamais contribué au règlement des crises internationales.

Bien au contraire, elle ne fait qu'aggraver la situation et les plus grands perdants, en de telles situations tragiques, demeurent les civils désarmés".

 L'Algérie s'est réjouie du progrès réalisé, dernièrement, après l'accord sur la création du Comité constitutionnel qui a donné une lueur d'espoir afin de faire prévaloir la solution politique, tant prônée "par mon pays depuis le déclenchement de la crise", a affirmé M. Beladehane, déplorant le fait que les derniers développements "nous ont fait reculer de plusieurs pas".

 Dans ce cadre, le SG du MAE a réitéré le soutien de l'Algérie aux efforts de l'émissaire onusien en Syrie, l'appelant à "poursuivre ses efforts avec les différentes parties intervenant en Syrie pour rapprocher leurs positions et atteindre l'objectif commun du règlement politique escompté".

 L'Algérie "a £uvré, de toutes ses forces, depuis le déclenchement de la crise syrienne, à trouver une solution politique pacifique et consensuelle à même de mettre fin à l'effusion du sang du peuple syrien frère et de répondre à ses aspirations légitimes à la démocratie et à la liberté, en rejetant toute ingérence étrangère dans les affaires internes de la Syrie", a-t-il rappelé.

 Il a regretté que "cette réunion se tient pour l'examen des derniers développements en Syrie, alors que la Syrie est toujours absente de la Ligue", renouvelant son appel pour "le retour de la Syrie à la Ligue Arabe".

 "Le règlement de la crise syrienne nous interpelle tous en vue de rassembler nos efforts en tant qu'Arabes afin d'accompagner et d'aider la Syrie à recouvrer sa sécurité et sa stabilité, et d'£uvrer avec dévouement à atténuer les souffrances du peuple syrien frère pour lui permettre de vivre en paix sur ses terres et respecter ses choix".

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.