Histoire

Patrimoine L'UNESCO appelle à préserver le patrimoine audiovisuel pour mieux explorer le passé

Publié par DK NEWS le 28-10-2019, 15h49 | 5
|

A l'occasion de la Journée   mondiale du patrimoine audiovisuel qui est célébrée chaque année le 27   octobre, l'UNESCO appelle à préserver ce type de documents afin de mieux   explorer le passé et d'éviter que l'histoire ne se répète.   

Cette journée est «l'occasion de nous rappeler le rôle des matériels   audiovisuels pour nous relier à notre histoire et comprendre qui nous   sommes aujourd'hui», déclare la directrice générale de l'Organisation des   Nations Unies pour l'éducation la science et la culture (UNESCO), Audrey 

Azoulay, dans un message publié dimanche sur le site de l'ONU.     Cette année, le thème de la Journée mondiale du patrimoine audiovisuel est   «Explorez le passé en sons et en images».  

 L'UNESCO prend l'exemple du procès, en 1963 et 1964, de Nelson Mandela et   d'autres dirigeants du Congrès national africain jugés pour avoir tenté de   saboter le système d'apartheid en Afrique du Sud.   

Les documents relatifs à ce procès sont inscrits au Registre de la Mémoire   du monde de l'UNESCO. On y trouve notamment une image impressionnante du   mandat d'arrestation de Nelson Mandela, ainsi que l'enregistrement audio de   l'intégralité du procès.     «La préservation de ce type de documents, qui nous permet de prendre la   mesure de la brutalité du racisme, est un élément essentiel de la mission   de l'UNESCO s'agissant de promouvoir la paix et d'éviter que l'histoire ne   se répète», souligne la cheffe de l'UNESCO.     Elle rappelle que les matériels audiovisuels sont extrêmement fragiles et   beaucoup d'entre eux sont perdus du fait de mauvaises pratiques de   stockage, de catastrophes naturelles, voire de conflits.   

La numérisation offre toutefois de nouveaux moyens de sauvegarder ces   matériels et de les mettre à la disposition du public partout dans le   monde.   

L'UNESCO a lancé il y a deux ans un projet qui prendra fin en juin 2020.   «Numériser notre histoire commune de l'UNESCO» comporte plus de 15.300   enregistrements audio, 75 heures de documents audiovisuels et vidéos, et   5.000 photographies historiques, qui aident à relater l'histoire de   l'action de l'Organisation en faveur de la coopération internationale et de   l'édification de la paix. Les premiers documents sont déjà disponibles en   ligne, et des milliers d'autres seront ajoutés dans les mois à venir.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.