Société

Grèce: Célébration à Athènes du 46e anniversaire du soulèvement des étudiants contre le régime des colonels

Publié par DK NEWS le 18-11-2019, 15h41 | 0
|

Une manifestation a été organisée dimanche à Athènes à l'occasion du 46è anniversaire du soulèvement des étudiants contre le régime des colonels, rapportent des médias locaux.

Quelque 5.000 policiers, des drones, un hélicoptère et des canons à eau ont été mobilisés pour cette manifestation annuelle qui commémore la répression meurtrière du soulèvement des étudiants contre la dictature des colonels le 17 novembre 1973. Cette manifestation annuelle est la première depuis l'élection, en juillet dernier, du gouvernement conservateur de Kyriakos Mitsotakis et l'abolition, en août, d'une loi qui interdisait toute intervention policière dans l'enceinte d'une université.

Moins d'un mois après sa prise de fonctions, le Premier ministre a mis à exécution sa promesse de campagne, en faisant abolir d'emblée la loi dite de «l'asile universitaire».

Hérité du soulèvement étudiant du 17 novembre 1973, ce texte qui interdisait à la police de pénétrer au sein des facultés grecques était synonyme du retour de la Grèce à la démocratie.

L'abolition de cette loi a suscité plusieurs manifestations de protestation.

Mais pour le gouvernement, elle était nécessaire, les universités étant devenues, selon lui, «un sanctuaire pour les trafics de drogue» et «les groupes anarchistes». A l'approche de la commémoration, le Parlement grec a voté jeudi le durcissement des peines de prison pour violences urbaines. Le jet d'un cocktail Molotov, pratique très répandue lors des manifestations en Grèce, est désormais passible de 10 ans de prison, contre cinq auparavant. Cette réforme du Code pénal est vivement critiquée par la gauche et les organisations étudiantes qui ont dénoncé des interventions policières «musclées» ces derniers jours dans les universités.

Lundi dernier, environ 200 étudiants manifestant à l'université d'Economie d'Athènes ont été encerclés par des forces anti-émeutes qui ont fait usage de gaz lacrymogènes et arrêté deux personnes.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.