Tissemsilt: La mémoire du chahid Zeddour Brahim Belkacem revisitée au 65e anniversaire de sa mort

Publié par DK NEWS le 19-11-2019, 15h11 | 83

Le musée du moudjahid de la wilaya de Tissemsilt a revisité, lundi, les qualités et la lutte de Brahim Zeddour Belkacem El Mehadji (1923-1954) a l'occasion de la commémoration du 65e anniversaire de sa mort, a indiqué le directeur de cet établissement.

 Une exposition de photos et livres traitant du parcours militant du chahid Brahim Zeddour Belkacem avant et durant la guerre de libération nationale a été organisée. Le chahid fut le premier rédacteur du message du 1er novembre 1954 en langue arabe, a rappelé Mohamed Adjed.

Des dépliants sur la vie du chahid on été distribués à des écoliers et citoyens, en plus du lancement d’une opération de sensibilisation pour faire connaître ce personnage à travers le portail électronique et la page officielle du musée sur les réseaux sociaux. Une conférence a été présentée par le directeur du musée en mettant en exergue les étapes historiques de la vie militante de Zeddour Brahim, notamment la traduction du message du 1er novembre 1954 en langue arabe.

Le chahid Brahim Zeddour Belkacem El Mehadji, né en 1923 à Oran, a décroche une licence en lettres à l’université du Caire (Egypte) en 1953. Le commandement du FLN lui a confie la rédaction de la première déclaration du message du 1er novembre 1954 en arabe. Il fut arrêté par le colonisateur français un jour après le déclenchement de la guerre du 1er novembre, et torturé jusqu'à la mort au début du mois de novembre 1954.