Société

La diète méditerranéenne ou la santé en plus du goût, présentée à Alger

Publié par DK NEWS le 19-11-2019, 15h52 | 1
|

 "Cuisine italienne et diète méditerranéenne: la santé en plus du goût", est le thème d'une table ronde sur la nécessité de "manger naturel, sain et équilibré", animée lundi soir à Alger par des experts nutritionnistes Italiens et Algériens, dans le cadre de la Quatrième édition de la Semaine de la cuisine italienne dans le monde.

Organisée à l'Espace Agora de la librairie "L'Arbre à dires" à Sidi Yahia (Hydra), la rencontre a permis à un public restreint de saisir les bienfaits de la Diète Méditerranéenne, à travers les interventions du professeur endocrinologue et expert nutritionniste italien, Mauri Magno, du professeur en pédiatrie et président de la Fondation nationale pour la promotion de la santé et du développement de la recherche (Forem), Mustapha Khiati et du docteur vétérinaire, représentant de l'Association "Torba" pour le respect de la Terre, de la Nature et de l'Environnement, Khaled Kalache.

La diète méditerranéenne est un processus nutritionnel sain, fondé sur la consommation équilibrée de céréales (blé, épeautre, orge et avoine), les légumineuses, les fruits frais et secs, l'huile d'olive et le poisson, constituant un "style de vie méditerranéen", aux vertus de modération, socialisation (à travers la convivialité du manger ensemble), saisonnalité, biodiversité et de respect de l'environnement, entre autre, apprécié dans

le monde entier.

Rappelant que chaque genre de cuisine était "directement liée à l'identité et à la culture du pays qu'il représentait", l'ambassadeur d'Italie en Algérie, Pasquale Ferrara, premier à intervenir, a cependant souligné les

"similitudes" existant entre les cuisines italienne et algérienne dans le grand menu de l'Ensemble méditerranéen.

Les intervenants sont ensuite revenus sur l'évolution de "la manière de se nourrir", relatant l'historique de différents aliments et leurs apports nutritionnels à l'organisme humain, ainsi que l'époque où ils ont été adoptés par leurs sociétés respectives, pour s'arrêter longtemps sur les bienfaits de la diète méditerranéenne, allant dans le détail des capacités, pesées et doses des différents ingrédients recommandées dans les menus.

La nourriture saine, à base de produits naturels, ordonnée de manière équilibrée à l'échelle quotidienne ou hebdomadaire, a été mise en valeur par les conférenciers, à travers l'exemple de "La diète méditerranéenne"

qui a été inscrite en 2010 au patrimoine culturel immatériel de l'humanité, par l'Organisation internationale pour l'Education, la Science et la Culture (Unesco) après que des études scientifiques aient conclu que l'alimentation des pays méditerranéens "permettait de vivre plus longtemps".

Evoquant les expériences vécues avec le collectif dont il fait partie, Khaled Kalache a, quant à lui, présenté l'Association Torba, fondée en 2013, invitant l'assistance à promouvoir l’agriculture urbaine, développer

les jardins partagés en péri-urbains et maintenir le contact avec la terre à travers l'activité paysanne, entre autre, pour "arriver à consommer sain et équilibré".

Les trois intervenants ont appuyé leurs propos par des projections de vidéos et d'images de plats traditionnels, ainsi que l'exposition de paniers remplis de produits naturels (huile d'olive, miel, fruits,

légumes...).

Des soirées gastronomiques, des projections de films et des rencontres sont au programme de la Quatrième édition de la Semaine de la cuisine italienne dans le monde, organisée du 18 au 24 novembre à Alger, Oran et

Annaba, par le ministère italien des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, avec pour but de  promouvoir les traditions culinaires et gastronomiques en tant que signes distinctifs de l'identité et la culture italienne.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.