Santé

Les morsures de chat peuvent avoir de graves conséquences

Publié par DK NEWS le 19-11-2019, 16h20 | 3
|

Les morsures de chats ne sont pas anodines et peuvent même parfois conduire à une hospitalisation selon une étude scientifique américaine.

Les morsures de chats à la main peuvent évoluer vers de graves infections. Le traitement de ces infections nécessite souvent une hospitalisation, une antibiothérapie par voie intraveineuse, et un traitement chirurgical d'après une étude du Dr Brian Carlsen publiée dans la revue spécialisée «Journal of Hand Surgery».

Le Dr Brian Carlsen et les chercheurs de la Mayo Clinic de Rochester (États-Unis) ont analysé les dossiers médicaux des 193 patients traités pour morsure de chat entre 2009 et 2011. La moitié d'entre eux ont consulté les urgences, le reste leur médecin généraliste.

Les morsures de chats sont dangereuses

Les complications étaient fréquentes chez ces patients. Les résultats de cette étude révèlent en effet que 30% des patients atteints de morsures de chat à la main ont été hospitalisés et que la durée moyenne de leur séjour en clinique était de 3,2 jours.

Parmi les patients hospitalisés, 67 % d'entre eux ont subi une antibiothérapie par voie intraveineuse, avec opération pour 8 d'entre eux pour réussir à nettoyer la plaie.

Les chercheurs ont aussi constaté plusieurs complications potentiellement dangereuses, à savoir 6 abcès, 14 lésions tendineuses, 2 lésions de nerfs et 14 réductions de mobilité de l'articulation.

Les chats ont des dents très pointues capables de toucher les articulations et les tendons et véhiculent donc profondément des germes nocifs pour la santé humaine contenus dans leur bouche. La salive de 70 à 90 % des chats contient le germe Pasteurella multocida qui provoque chez les humains des infections et des séquelles osseuses, articulaires et tendineuses. Ce germe a d'ailleurs été retrouvé sur 19 des 50 mises en cultures bactériologiques effectuées dans l'étude américaine.

Attention aussi aux griffes des chats

Les chats sont aussi porteurs sains d'une bactérie et transmettent «la maladie des griffes du chat» d'un simple petit coup de griffe. Elle se manifeste par des ganglions et se soigne par un traitement

Antibiotique adapté et une seule contamination suffit pour être immunisé.

En cas de griffures ou de morsure, il est recommandé de nettoyer et désinfecter la plaie. Si la plaie est profonde ou sur une zone sensible, il est préférable de consulter un professionnel.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.