Actualité

Belaid appelle les Algériens à faire face aux parties qui tentent d'«orienter» l'élection

Publié par Dknews le 02-12-2019, 18h17 | 1
|

Le candidat à l'élection présidentielle du 12 décembre, Abdelaziz Belaid a appelé, lundi, depuis Khenchela, les Algériens à se dresser contre «les parties manipulatrices et les lobbies» qui tentent d'«orienter» l'élection.

 Lors d'un meeting populaire animé à la maison de la Culture de la wilaya, dans le cadre de la campagne électorale, M. Belaid a indiqué que des parties «manipulent et des lobbies tentent d'orienter l'élection».

Dans ce cas, le citoyen doit leur faire face «non seulement en allant aux urnes mais aussi en £uvrant à préserver sa voix», a-t-il soutenu.

 Le prétendant à la Magistrature suprême a mis en garde contre «la manipulation de l'élection et sa réorientation vers une direction contraire à celle du peuple», ajoutant que l'Algérie est excédée par ces pratiques, qu'il est temps de construire le pays sur des bases saines et pour le peuple algérien qui aspire au changement «d'assumer sa responsabilité».

 Pour le candidat Belaid, l'Algérie subit «l'acharnement d'un ennemi de l'étranger» et de certains lobbies corrompus de l'intérieur qui pechent en eaux troubles, et qu'il faut démasquer», a-t-il insisté.

 A cette occasion, il a réaffirmé que l'élection était la seule et unique issue pour mettre fin à cette situation et que les opposés à sa tenue «ne possèdent pas de solutions», soulignant, d'autre part, que l'Algérie vit une crise économique dont les effets ne peuvent disparaitre, avant d'élire un président à la tête du pays.

 Le candidat du front El Moustakbal s'engage à asseoir les fondements d'une économie solide basée sur l'agriculture, l'industrie manufacturière et la promotion du tourisme, ajoutant que la bande qui gouvernait le pays, les années précédentes, a investi l'argent des Algériens à l'étranger et a servi les banques étrangères, des agissements qui ont eu des retombées néfastes et lourdes sur l'économie nationale et le peuple algérien.

 Les marches pacifiques des Algériens, lancées le 22 février, viennent en réaction de ces politiques, de l'injustice et des offenses subies durant toutes ces années, a-t-il dit.

 Par ailleurs, le candidat Belaid s'engage à apporter tout l'appui à la wilaya de Khenchela notamment les diplômés universitaires pour créer un grand réseau industriel, ajoutant que l'Algérie, Etat-continent, compte des cadres et des experts qualifiés capables d'assumer la responsabilité.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.