Société

Russie: 56 ours blancs aux abords d'un village en quête de nourriture

Publié par DK NEWS le 06-12-2019, 15h36 | 4
|

Cinquante-six ours polaires se sont rassemblés aux abords d'un village de Tchoukotka, dans l'extrême nord-est de la Russie, en quête de nourriture devenue rare à cause du retard de la formation de la banquise, rapportent des medias locaux.

Selon les médias russes et l'organisation environnementale WWF, 56 ours se trouvent actuellement près du village de Ryrkaïpiï,la glace sur la mer n'étant pas assez solide pour leur permettre de partir en chasse, conséquence a priori du changement climatique.

Avec l'arrivée des bêtes, les villageois ont disposé à bonne distance du village des cadavres de morses pour nourrir les plantigrades.

«Avec d'autres organisations, nous avons créé ce point d'alimentation avec des corps de morses qu'on a rassemblés le long de la côte, et les ours mangent», a expliqué, vendredi, à l'agence Ria Novosti Tatiana Minenko, responsable de la «Patrouille ursidé», une association locale.

Mais selon elle, du fait du grand nombre d'individus, les mâles cherchent à accaparer la nourriture, repoussant femelles et petits.

D'après Mme Minenko, la présence en nombre des ours n'est plus un phénomène exceptionnel car depuis des années, la banquise se forme tardivement, un des effets du changement climatique.

«Tant qu'il n'y aura pas de grand gel, la mer ne va pas être prise par les glaces et les ours resteront sur la côte», a-t-elle dit. Selon les services météorologiques, interrogés par Ria Novosti, la chute des températures dans cette région est attendue samedi, et la banquise devrait se solidifier à partir du 11 décembre. Dans l'Arctique comme dans l'Antarctique, la fonte des glaces s'est accélérée ces dernières décennies, entraînant un recul de la banquise et de la calotte glacière et un changement de l'habitat des espèces animales de ces régions.

 En conséquence, des ours polaires s'aventurent plus souvent près de villages ou villes du Grand nord russe, en quête de nourriture.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.