Histoire

Mila : «Le rôle formatif» de Bousouf durant et après la révolution souligné

Publié par DK NEWS le 03-01-2020, 17h23 | 65
|

L’accent a été porté mardi sur «le rôle formatif»   des jeunes participant à la révolution de libération pour la période  postindépendance assumé par le défunt moudjahid Abdelhafid Boussouf  (1926/1980) lors d’une conférence organisé à l’occasion du 39ème  anniversaire de sa mort au musée de moudajhid de Mila. 
Dans son témoignage présenté à l’occasion, Mohamed Debah, moudjahid et  membre de l’association du MALG ( ministère de l'Armement et des Liaisons  générales), a indiqué avoir lui-même été formé par Boussouf alias Si  Mabrouk qui avait pris «la lourde charge de former et entraîner les jeunes  durant la révolution pour faire face à l’occupant français en matière de  renseignement, de liaison et d’armement». 
Mettant l’accent sur l’intelligence de Boussouf et sa vision prospective  du devenir de l’Algérie, l’intervenant a affirmé que l»‘homme jouissait  d’un haut sens de la discipline et de l’organisation» et fut «le fondateur  du service de renseignement algérien, du contre-espionnage et  l’organisateur des liaisons entre les wilayas durant la révolution». 
Lors de son intervention durant la rencontre à laquelle ont assisté des  moudjahidine, les autorités de wilaya et des chercheurs en histoire, M.  Debah a soutenu que Boussouf fut durant les négociations d’Evian «le  négociateur à l’ombre», et était au fait des tous les détails et  fournissaient aux négociateurs algériens les informations nécessaires. 
A une question sur le parcours de Boussouf après l’indépendance,  l’intervenant a souligné que «le défunt Boussouf avait préféré se tenir à  l’écart affirmant sa disponibilité à répondre à l’appel du devoir en cas de  besoin».

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.