Santé

Les enfants sont plus à l'aise que leurs parents avec les nouvelles technologies

Publié par DK NEWS le 05-01-2020, 15h05 | 0
|

Les enfants sont mieux adaptés à la technologie que les adultes selon une nouvelle étude anglo-saxonne.

Les enfants semblent bien plus à l'aise que les étudiants pour résoudre des problèmes singuliers sur des objets high-tech d'après les résultats d'une étude menée par les chercheurs de Berkeley (Californie) et de l'université d'Édimbourg (Écosse) et publiée dans la revue spécialisée Cognition.
Devant un nouveau problème sur un objet high-tech, il vaudrait mieux faire appel à un enfant de 5 ans qu'à un adolescent. En effet, plus à l'aise avec la technologie, ils comprennent mieux comment fonctionnent ces outils et semblent plus aptes à résoudre les bugs aisément. Les chercheurs ont fait passer des tests à 106 enfants âgés de quatre à cinq ans et à 107 étudiants pour voir s'ils arrivaient à faire marcher un jeu comportant des éléments à la fois physiques et électriques mais au fonctionnement inhabituel. Les volontaires devaient déplacer des formes géométriques (Brickets) dans une boîte dans un certain ordre ou selon certaines combinaisons. Le but était de déclencher une lumière et une musique.

Les enfants moins formatés que les adultes
Les chercheurs ont constaté que, comme les enfants sont moins formatés que les adultes par les concepts de cause et d'effet, ils arrivaient plus rapidement à résoudre le problème imposé par le jeu.
 « D'après ce que nous savons, c'est la première étude qui se demande si les enfants peuvent mieux apprendre des relations de cause à effet abstraites que les adultes », a expliqué Alison Gopnik, psychologue de l'université de Berkeley, coauteur de cette étude.
Les scientifiques soulignent que « majoritairement, les enfants sont plus susceptibles d'imaginer des possibilités illogiques et inhabituelles afin de comprendre comment quelque chose fonctionne ».
Il n'est donc pas étonnant qu'un enfant de cinq ans puisse facilement trouver le mot de passe d'un smartphone et réussir à effectuer en quelques minutes de nombreux paiements avant que ses parents ne s'en rendent compte ».
 «Mais la question essentielle, si on se projette, est de savoir si les enfants sont des apprentis plus souples ou s'ils sont simplement dépourvus de préjugés et plus ouverts à l'exploration du monde que les adultes » s'est interrogé Christopher Lucas, coauteur de cette étude et chercheur de l'université d'Édimbourg. «Dans tous les cas, les enfants ont beaucoup à nous enseigner en terme d'apprentissage» a-t-il conclu.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.