Histoire

Constantine : Commémoration du 65ème Anniversaire du décès du Chahid Didouche Mourad à Oued Boukerker

Publié par DK NEWS le 20-01-2020, 17h29 | 8
|

Les autorités civiles et militaires de la wilaya de Constantine, des  moudjahidine, des enfants de chouhada et de nombreux citoyens, se sont  recueillis à la mémoire des chouhada de la révolution et visité le mémorial  dédié au martyr Didouche Mourad dans la région de Oued Boukerker, où ce  héros est tombé au champ d’honneur. 
A cette occasion, certains moudjahidine de la région ont rappelé, à l’APS,  le parcours du chahid Didouche Mourad, surnommé «Si Abdelkader» et né le 13  juillet 1927 à El Mouradia (Alger), en tant que membre du Conseil national  de la révolution de l'Algérie et chef de la wilaya II historique (Nord  constantinois). Ils ont également mis l’accent sur l’âge précoce (16 ans) qu’avait  Didouche Mourad quand il a créé la section El Amel des Scouts musulmans  algériens (SMA) et le Rapide Club d’Algérie alors qu’il n’avait que 20 ans,  ajoutant que ce héros, arrêté alors qu'il préparait les élections, avait  réussi à s'échapper du tribunal malgré une surveillance accrue. En 1952, Didouche Mourad s’était rendu en France pour encadrer la lutte au  sein des cellules du Mouvement pour le triomphe des libertés démocratiques  (MTLD), avant de revenir un an après en Algérie (1953) pour contribuer à la  préparation effective de la révolution avec un groupe de jeunes militants,  à savoir Larbi Ben M’hidi, Mustapha Ben Boulaid, Rabah Bitat, Mohamed  Boudiaf et Krim Belkacem. 
Le héros Didouche Mourad est tombé au champ d’honneur le 18 janvier 1955,  à l’âge de 28 ans dans la bataille de «Douar Souadek», dans la région de  Smendou (Nord de Constantine), léguant à ses compagnons d’armes la volonté  infaillible d’affronter l'ennemi et transmettre le message aux jeunes  générations pour qu’ils réalisent l'ampleur des sacrifices consentis pour  l’indépendance du pays.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.