Santé

Bisphénol A Conseils pour réduire les risques

Publié par DK NEWS le 27-01-2020, 14h59 | 1
|

Un danger avéré 
Les soupçons se confirment sur le bisphenol A (BPA). Alors que la fabrication et la vente de biberons contenant ce produit de synthèse sont interdites dans l'Union européenne depuis le 1er juin, les autorités sanitaires mettent de nouveau en garde contre ses dangers. 
Le BPA est accusé d'être un perturbateur endocrinien qui favoriserait l'infertilité, le surpoids, les pathologies cardiovasculaires et le diabète.
Dans deux rapports rendus publics mardi, l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) souligne les effets sanitaires «avérés chez l'animal» et «suspectés chez l'homme», même à de faibles doses. 
Face à ce constat, l'agence fixe comme objectif numéro un la protection des populations à risque : nourrissons, jeunes enfants, femmes enceintes ou mères qui allaitent. Elle demande notamment l'étiquetage de tous les produits contenant du bisphenol A. 
Et enjoint les industriels d'identifier, d'ici à la fin de l'année, des produits de substitution aux produits actuellement montrés du doigt. Et la liste est longue : emballages alimentaires, électroménager, CD, DVD, articles de sport...

Se protéger au quotidien
Quelques conseils de prévention s'imposent :
-On évite d'utiliser des bouteilles ou tout autre article en papier recyclable portant le code 7 inscrit à l'intérieur d'un triangle fléché, sauf s'il est indiqué «garanti sans bisphénol A». 
-On préfère les biberons en verre, ou dans d'autres matériaux (polyéthylène, code 1 et 2, ou polypropylène, code 5). «Il est plus judicieux de choisir [les plastiques alimentaires] comportant sur l’emballage les codes 1, 2, 4 ou 5 notifiés dans un petit triangle, corrobore le Dr Laurent Chevallier, médecin consultant en nutrition attaché au CHU de Montpellier. Ce sont les plus sûrs vis-à-vis des différents perturbateurs endocriniens, qui comprennent plusieurs substances, dont le bisphénol A, mais également les phtalates…»
-Si le code n'est pas précisé, on choisit des objets en plastique opaque, car seuls les plastiques transparents contiennent du BPA.
- On proscrit le polycarbonate, ce matériau plastique. Dans le doute, on évite de faire chauffer tout matériau plastique dans son four à micro-ondes. On préfère le verre et la céramique.
-On évite aussi les préparations pour les enfants dans des boîtes de conserve, leur paroi contient également du BPA.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.