Santé

Coronavirus 4.515 cas confirmés de pneumonie causée par le nouveau coronavirus et 106 décès en Chine

Publié par DK NEWS le 28-01-2020, 17h04 | 3
|

La Commission nationale de la santé a déclaré dans son rapport quotidien  que 976 patients étaient toujours dans un état critique et que 6.973  personnes étaient soupçonnées d'être infectées par le virus lundi en fin de  journée. Au total, 60 personnes sont sorties de l'hôpital après leur  rétablissement.
 La province chinoise du Hubei (centre), lieu de départ de l'épidémie, a  signalé à elle seule 1.291 nouveaux cas confirmés de pneumonie et 24  nouveaux décès.
Le Premier ministre chinois, Li Keqiang, qui s'est rendu à Wuhan, capitale  de la province centrale du Hubei, a demandé aux autorités locales de «ne  ménager aucun effort dans la tâche capitale de prévention et de contrôle de  l'épidémie, en vue de réduire les taux d'incidence et de mortalité pour  protéger la vie et la santé du peuple», rapporte l'agence Chine Nouvelle.
En outre, la Chine a reporté sine die le début du semestre de printemps  dans les écoles, collèges, lycées, universités et établissements d'études  supérieures du pays, a indiqué mardi le ministère chinois de l'Education.
Shanghai, la plus grande ville de Chine, a annoncé lundi le report du  retour au travail et à l'école pour réduire les rassemblements et bloquer  la propagation de l'épidémie du coronavirus.

La Chine assure l'ONU de sa «totale capacité» à vaincre l'épidémie  
La Chine «a une totale  capacité et confiance pour gagner la bataille contre l'épidémie» de  pneumonie virale, a affirmé lundi l'ambassadeur chinois Zhang Jun au  secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, selon un communiqué de la  mission diplomatique chinoise auprès des Nations unies.
Lors d'un entretien au siège de l'Organisation, Zhang Jun a reconnu que la  Chine était dans «un moment crucial» en exposant la situation au chef de  l'ONU et les moyens mis en oeuvre par Pékin pour lutter contre la maladie.
«La Chine travaille avec la communauté internationale dans un esprit  d'ouverture, de transparence et de coordination scientifique», a aussi  assuré l'ambassadeur chinois selon le communiqué de ses services.
«Avec un  grand sens des responsabilités, la Chine n'épargne aucun effort pour  freiner la propagation de la maladie et sauver des vies», a-t-il ajouté.
Selon le communiqué, Antonio Guterres lui a répondu que l'ONU avait «une  totale confiance dans la capacité de la Chine à contrôler l'épidémie et  était prête à lui fournir tout soutien et aide nécessaires».

Près de 6.000 professionnels de la santé dépêchés 
au Hubei pour lutter contre le coronavirus  
Près de 6.000 professionnels de la santé venus  de l'ensemble du pays ont été dépêchés par la Chine vers la province de  Hubei pour lutter contre l'épidémie du nouveau coronavirus, a déclaré mardi  à Pékin, un responsable chinois de santé.
Un total de 4.130 professionnels de santé répartis sur 30 équipes sont  arrivés au Hubei et ont commencé à travailler, a déclaré le responsable de  la Commission nationale de la santé, Jiao Yahui, cité par l'agence Chine  Nouvelle. S'exprimant lors d'une conférence de presse, le responsable a fait savoir  que 1.800 autres professionnels médicaux supplémentaires arriveraient avant  la fin de la journée du mardi.

Le Japon confirme un cas chez un homme  
Les autorités japonaises ont annoncé mardi la  présence au Japon d'un cas du nouveau coronavirus chez un homme ne s'étant  pas rendu en Chine mais ayant véhiculé des touristes en provenance de  Wuhan, berceau de la maladie qui a tué au moins 106 personnes.
Le sexagénaire originaire de la ville touristique de Nara avait conduit  dans un bus en janvier deux groupes de touristes de Wuhan et a été  hospitalisé samedi avec des symptômes similaires à ceux de la grippe, a  indiqué le ministère de la Santé.
Le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, a annoncé l’intention de son  pays de prendre des dispositions pour rapatrier les ressortissants japonais  désireux de quitter la ville chinoise, qui fait l’objet de mesures de  confinement.
Selon M. Abe, des contacts sont en cours avec les autorités chinoises en  vue du rapatriement des Japonais bloqués à Wuhan, qui fait l’objet de  mesures de quarantaine depuis jeudi.
D’après les autorités japonaises, près de 710 Japonais seraient bloqués  dans la ville chinoise, alors qu’un quatrième cas d’infection a été  découvert dimanche au Japon.
Un Chinois, arrivé au Japon le 22 janvier et tombé malade le lendemain, a  été hospitalisé et son état est stable, selon le ministère japonais de la  santé.

85 Kényans bloqués à Wuhan Quelque 
85 Kényans sont bloqués à Wuhan, ville  du centre de la Chine et principal foyer du nouveau coronavirus, selon un  communiqué du ministre des Affaires étrangères kenyan.
Dans le communiqué relayé, mardi, par les médias locaux, le ministère a  conseillé au Kényans de ne pas se rendre en Chine «à moins que cela ne soit  absolument nécessaire».
Le ministère a assuré que l'ambassade du Kenya en Chine est en contact  avec les Kényans qui ont été touchés par la mise en quarantaine de la  ville.
«L'ambassade est consciente qu'il y a 85 Kényans à Wuhan qui sont  enregistrés auprès de l'ambassade et surveille de près la situation», a  souligné le ministère des affaires étrangères dans son communiqué.
«Nous encourageons les Kényans non enregistrés à s'inscrire auprès de nos  services.
Tous les Kényans à Wuhan et en Chine en général devraient  s'efforcer de contacter immédiatement l'ambassade du Kenya à Pékin pour  obtenir des conseils et une assistance consulaire, le cas échéant», a  ajouté la même source.

Allemagne: première contamination au coronavirus entre humains  
Le premier malade confirmé au  coronavirus en Allemagne a été contaminé par une autre personne sur le sol  allemand même, ont annoncé mardi les autorités sanitaires de l'Etat  régional de Bavière où le patient est hospitalisé.
Il s'agit du premier cas de contamination entre humains sur le sol  européen, les autres patients signalés en Europe ayant été infectés lors  d'un séjour en Chine.
L'existence de ce premier malade allemand confirmé avait été communiquée  lundi soir, sans plus de détails.
Il s'agit d'un homme âgé de 33 ans  travaillant pour un équipementier automobile en Bavière, dans le sud de  l'Allemagne, qui a été contaminé en janvier par une collègue venue de Chine  pour une formation, ont précisé les autorités sanitaires.
Cette salariée chinoise a séjourné du 19 au 22 janvier en Allemagne et à  son retour dans son pays «s'est sentie malade», a précisé le directeur de  l'Office sanitaire bavarois, le Dr Andreas Zapf.
Elle a été diagostiquée  peu après positive au coronavirus.
Dans la foulée, un des salariés de l'entreprise en Bavière, le groupe  Webasto, qui avait participé à la formation avec sa collègue chinoise et  qui a fait subitement état de symptômes de type grippal, a été lui aussi  confirmé positif au coronavirus.
Son état de santé reste toutefois à ce  stade «bon», a précisé le médecin.
Pour le moment, aucun autre cas suspect n'a été signalé mais les autorités  font des vérifications sur 40 personnes au total qui ont été en contact  avec les deux salariés de l'entreprise contaminés, soit au sein de  l'entreprise, soit au sein de la famille du patient allemand.
Et «le  chiffre peut encore grimper», a mis en garde un responsable d'une unité  d'infectiologie mise en place par les autorités locales, Martin Hoch.
La Chine reporte sine die le début du 2e semestre dans les écoles  
La Chine, engagée dans sa bataille contre  l'épidémie meurtrière de coronavirus, a reporté sine die le début du  semestre de printemps dans les écoles, collèges, lycées, universités et  établissements d'études supérieures du pays, a indiqué mardi le ministère  chinois de l'Education.
Alors qu'écoliers et étudiants sont actuellement en vacances à l'occasion  des longs congés du Nouvel an lunaire, la date de reprise des cours sera  déterminée par les autorités selon la localisation des établissements, a  précisé le ministère dans une circulaire, sans autre précision.
«Les universités et établissements supérieurs sous l'égide du ministère  doivent reporter l'ouverture du semestre de printemps de façon appropriée  (...) Les étudiants qui rentrent de chez eux après les célébrations du  Nouvel an lunaire ne doivent pas revenir à l'avance dans leur établissement  sans autorisation», a-t-il insisté.
Quant à la date de réouverture des crèches, écoles et établissements  secondaires, «elle devra être déterminée par les autorités éducatives  locales» en accord avec le gouvernement central, poursuit la circulaire.
Le bilan de l'épidémie de pneumonie virale en Chine s'est aggravé à 106  morts et près 1.300 nouveaux cas confirmés, ont annoncé mardi les  autorités.
Les autorités sanitaires de la province de Hubei (centre), où a démarré  l'épidémie du nouveau coronavirus, ont indiqué que le virus avait fait 24  nouveaux décès.
Si le Hubei reste en grande partie coupé du monde par de  drastiques restrictions de circulation, les cas de contamination  s'accélèrent désormais dans le reste du pays.

Washington appelle les Américains à éviter de se rendre en Chine  
Les Etats-Unis ont appelé lundi les  Américains à éviter si possible de se rendre en Chine en raison de  l'épidémie de pneumonie virale qui a déjà fait plus de 80 morts.
Le département d'Etat américain a émis un avis aux voyageurs encore plus  catégorique pour la province du Hubei, épicentre de la contagion, en leur  demandant de ne pas s'y rendre du tout.
Jusqu'ici, Washington recommandait à ses ressortissants de faire preuve de  prudence lors de leurs déplacements en Chine.
En fin de semaine dernière,  le département d'Etat avait revu ses consignes une première fois depuis  l'apparition de ce nouveau coronavirus pour mettre en garde contre ses  dangers, mais sans appeler à renoncer aux voyages sur place. La diplomatie américaine souligne n'avoir qu'une capacité réduite à  apporter des services d'urgence aux ressortissants américains dans la  province du Hubei après l'annonce, dimanche, de l'évacuation du personnel  consulaire américain de Wuhan.
En cas de voyage incontournable en Chine, le département d'Etat exhorte à  «éviter tout contact avec des personnes malades», «éviter les animaux», et  «les produits d'origine animale comme la viande non cuite».

La Chine recommande à ses citoyens de reporter les voyages à l'étranger  
La Chine, engagée dans une bataille pour  endiguer l'extension de l'épidémie de coronavirus, a recommandé mardi à ses  ressortissants de reporter leurs projets de voyages à l'étranger.
«Il est recommandé aux résidents» de Chine continentale «de reporter la  date prévue de leurs voyages sans nécessité particulière», a indiqué dans  un communiqué l'Administration nationale de l'immigration.
«Réduire les déplacements transfrontaliers contribue à contrôler  l'épidémie», a-t-elle ajouté, affirmant adopter cette recommandation «pour  protéger la santé et la sécurité des Chinois comme des étrangers».
Pékin a par ailleurs suspendu depuis lundi les voyages organisés en Chine  et à l'étranger.
L'épidémie de pneumonie virale, déclenchée par un nouveau coronavirus  apparu en décembre à Wuhan, dans le centre du pays, a déjà fait au moins  106 morts en Chine, avec au moins 4.500 cas de contamination confirmées.
Une cinquantaine d'autres malades ont été répertoriés dans le reste du  monde, et une douzaine de pays ont été atteints par le virus, de l'Asie et  l'Australie à l'Europe et à l'Amérique du Nord.
De nombreux Etats ont renforcé les mesures de précaution à leurs  frontières.
Dans le même temps, les personnes originaires de la province chinoise du  Hubei, épicentre de l'épidémie, ont été interdites de séjour en Malaisie.
 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.