Régions

Tomate industrielle à El Tarf Le système d’irrigation goutte à goutte à renforcer

Publié par DK NEWS le 12-02-2020, 16h51 | 15
|

 Le renforcement du système d’irrigation par goutte à goutte pour la culture de la tomate industrielle a été souligné mardi à El Tarf, lors d’une rencontre dédiée au développement de cette filière à l’initiative de la direction des services agricoles (DSA).

L’extension des superficies irriguées en renforçant le recours au système d’irrigation goutte à goutte est l’une des «conditions» pour le développement de cette filière à El Tarf ou une superficie de 5.500 hectares est retenue au titre de la campagne 2019/2020 contre 4.117 hectares en 2018/2019, ont indiqué les services de la DSA.
Il est également prévu d’augmenter les capacités de transformation de 5.950 tonnes par jour à 9950 tonnes par jour, a-t-on affirmé avec notamment le retour en activité de l’unité de transformation de Boutheldja. Devant une quarantaine de producteurs de la tomate industrielle et divers acteurs concernés (unités de transformation, chambre d’agriculture, UNPA, BADR et APC), le wali Benarar Harfouche a mis l’accent sur les efforts consentis par l’Etat dans le cadre de «l’accompagnement des producteurs ainsi que les mesures incitatives prises au profit des opérateurs de la filière tomate». Rappelant que «la wilaya d’El Tarf occupe la deuxième place à l’échelle nationale en matière de superficie et de production de la tomate industrielle», le wali a mis en exergue l’importance de ce genre de rencontres visant le «développement et la promotion» de cette filière stratégique.
Des producteurs et des transformateurs de la tomate industrielle ont soulevé plusieurs préoccupations entravant leur activité, principalement celle liée au problème de remboursement des crédits.  A ce sujet, les représentants de la BADR ont affirmé que la banque n’accorde des crédits qu’à ceux qui ont remboursé leurs dettes antérieures.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.