Actualité

Commémoration à Alger de l'anniversaire de la libération de Nelson Mandela

Publié par Dknews le 12-02-2020, 17h35 | 3
|

Le parcours et le combat du sud-africain Nelson Mandela ont été revisités mardi à Alger, l'espace d'une cérémonie commémorative du 30ème anniversaire de sa libération des geôles de l'apartheid, lors de laquelle le secrétaire d'Etat chargé de la communauté nationale et des compétences à l'étranger, Rachid Beldehane, a indiqué que feu Madiba représente une icône de la liberté pour le continent africain et le monde.

"Nelson Mandela, combattant et valeureux militant représente dans l'âme africaine une icône pour tous les peuples du continent et du monde entier quant au triomphe des idéaux de liberté, de justice et d'émancipation des peuples", a indiqué M. Beldehane, qui intervenait lors de la cérémonie tenue au ministère des Affaires étrangères.

Soulignant que le combat de Mandela pour la liberté et la justice est reconnu par l'histoire, M. Beldehane a ajouté que "bien que nous nous inclinons devant la mémoire du défunt Mandela, nous devons noter que l'histoire a réhabilité Mandela pour son parcours et son combat à travers notamment face au système apartheid...".

Il a, dans le même sillage, exprimé hommage de l'Algérie au combat de Nelson Mandela, rappelant le soutien algérien retentissant à la lutte de peuple Afrique du sud, lors de l'Assemblée générale de l'Onu en 1974, face au système d'apartheid. 

La commémoration de l'anniversaire de la libération du feu Mandela coïncide cette année, avec la tenue du Sommet de l'Union Africaine (UA) à Addis Abeba sous le thème "faire taire les armes pour une Afrique prospère et sécurisée".          

"Cet objectif s'inspire des principes et valeurs pour lesquels Mandela a vécu et lutté le long de sa vie", a indiqué M. Beldehane, ajoutant que les valeurs et les objectifs pour lesquels Mandela s'est sacrifié se concrétisent désormais au sein de l'UA.

A la même occasion, le secrétaire d'Etat s'est félicité du niveau des relations existant entre l'Algérie et l'Afrique du sud, empreintes notamment de fraternité sur fond de coopération économique, déclarant que "l'Afrique du Sud est un partenaire économique de premier rang" pour l'Algérie.

Intervenant pour sa part, le chargé d'affaires de l'ambassade de l'Afrique du Sud à Alger, M. Sio Patrick Rokomiz, a fait part de la volonté de son pays sous la conduite du président Cyril Ramaphosa de renforcer le relations avec l'Algérie, qui avait soutenu la lutte nationale sud-africaine.    

Il a remercié le ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum, pour avoir organisé la commémoration de la libération, il y a 30 ans, de Nelson Mandela, qui fut également président de l'Afrique du Sud.

"Il y a de cela 30 ans, Mandela a été libéré après avoir passé 27 ans de prison suite à sa condamnation à vie", a indiqué le diplomate sud-africain, rappelant que le militant Mandela disait que "pour être libre il ne suffit pas de se débarrasser de ses chaines mais de vivre de façon à promouvoir et respecter la liberté des autres".

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.