Actualité

Constantine: respecter le droit à la différence pour contrer le discours extrémiste

Publié par Dknews le 12-02-2020, 17h37 | 3
|

Les participants à la conférence nationale sur "le rôle des sciences islamiques dans l’unité de la nation et la lutte contre le discours de la haine", organisée mardi à l’université Emir Abdelkader des sciences islamiques de Constantine, ont insisté sur "le respect du droit à la différence pour lutter contre le discours de la haine et de l’extrémisme".

A ce propos, Dr. Zoubida Tayeb, présidente du comité scientifique de la rencontre, a estimé que pour consolider cette unité, il faut "accepter et respecter la différence et y voir une source d’enrichissement dans le cortège de l’humanité".

Considérant que l’exclusion et le renfermement sur soi sont à l’origine du rejet de l’autre et de la haine, elle a mis l’accent sur la consolidation des éléments en commun et la foi en la diversité cohérente qui rejette la rupture.

Pour sa part, Dr. Youcef El Ayeb de la même université a estimé que l’enseignement de la science des religions élargit les perspectives des étudiants et favorisent le rejet du discours de la haine et son remplacement par les valeurs de cohabitation et d’acceptation de l’autre.

De son côté, Pr. Abderrezak Belâgrouz de l’université de Sétif-2, la coopération pratique et l’insistance sur les valeurs partagées constituent le fondement de l’unité et la meilleure réponse aux extrémistes de tous bords qui sèment la haine et attisent les confrontations et les guerres.

"La morale religieuse enseigne la fraternité, la justice, l’amour d’autrui et la réconciliation qui constituent les valeurs qui balisent la voie face aux injustices, l’ignorance, le fanatisme, la guerre et le terrorisme’’, a ajouté le conférencier.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.