Sports

Supercoupe africaine Face au Zamalek, l'ES Tunis vise un titre qui lui échappe depuis 25 ans

Publié par DK NEWS le 12-02-2020, 17h46 | 8
|

L'Espérance sportive de Tunis, championne d'Afrique en titre, disputera vendredi à Doha (Qatar) face au Zamalek d'Egypte, sa deuxième supercoupe d'Afrique de football avec l'ambition de remporter un trophée qui lui échappe depuis 25 ans.
Il s'agit de la 9e confrontation entre les deux équipes, toutes compétitions confondues, à l'issue desquelles la victoire est revenue 4 fois au Zamalek pour une seule victoire à l'Espérance de Tunis.
Les trois autres rencontres se sont soldées par un score de parité. Pour cette année, la formation tunisienne aborde la confrontation en sa qualité de champion d'Afrique en titre, sacre qu'elle a remporté aux dépens des Marocains du Widad de Casablanca, tandis que les Zamalkaouis ont remporté la Coupe de la Confédération aux dépens de l'équipe marocaine : la Renaissance sportive de Berkane. Battue lors de la précédente édition de la supercoupe d'Afrique par le Raja de Casablanca (2-1), l'ES Tunis aura, cette fois-ci pour mission de décrocher un titre qui lui échappe depuis 25 ans (dernier sacre 1995) et de restituer à la Tunisie un trophée qui n'a plus figuré dans le palmarès des clubs tunisiens depuis 2008 (édition remportée par l'Etoile du Sahel).
Leader actuel du championnat tunisien (38 points) avec un écart confortable (10 points) sur son poursuivant direct, les Sang et Or ont le vent en poupe et devraient aborder le match de la supercoupe d'Afrique avec un moral au beau fixe.
 L'entraîneur de l'EST, Mouine Chaabani, pourra compter sur un effectif assez étoffé, marqué toutefois par l'absence de son défenseur axial, l'Algérien Abdelkader Badrane. Ce dernier devra compter, selon la presse tunisienne, sur une formation solide et homogène, incluant le trio algérien Ilyes Chetti, Abderraouf Benguit et Bilel Ben Saha. De son côté, le Zamalek, dirigé par le coach français Patrice Carteron, sera en quête de son 4e sacre dans la compétition (le dernier remonte à 2003). Le match ES Tunis - Zamalek, prévu au Stade Al-Gharrafa de Doha, sera dirigé l'arbitre sud-africain Victor Gomez tandis que l'Algérien Mustapha Ghorbal sera dans le trio chargé de la VAR.

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.