Culture

Festival national du théâtre amazigh à Batna : La pièce «Yema n Dzaïr» remporte le prix du meilleur spectacle

Publié par DK NEWS le 12-02-2020, 18h00 | 8
|

La pièce «Yema n Dzaïr» (Ma mère l’Algérie) de  l’association culturelle «Ithrène Takerdousset» de Bouira a remporté le  prix du meilleur spectacle de la 11ème édition du Festival national  culturel du théâtre amazigh, clôturé mardi soir au théâtre régional de  Batna. 
Ayant enchanté le public, cette pièce théâtrale relatant la triste  histoire d’une mère qui consacre sa vie à son fils, happé par les affres de  la criminalité une fois devenu grand avant de finir par se retrouver en  prison, a été très applaudie par le public du Festival. 
La cérémonie de remise des prix de ce Festival qui s’est ouvert le 3  février en cours, s’est déroulée dans une ambiance festive au milieu d’une  présence singulière des familles. Le prix du meilleur réalisateur a été décerné à Massinissa Hadbi pour sa  pièce «Ettabek Essabaâ» (7ème étage) du théâtre régional de Tizi Ouzou et  celui de la meilleure interprétation masculine est revenu à Malek Fellag  qui a joué dans cette même pièce. 
De son côté, Saddam Sahraoui a remporté le prix du meilleur texte pour sa  pièce «Ithnain fi Ouahed» (Deux en un) de la coopérative culturelle «El  Fadha El Azrek» de Batna tandis que Hamza Boukir a obtenu le prix de la  meilleure scénographie pour sa pièce ‘‘Chafaoui’’ (souvenirs) de la  coopérativeThagherma de Akbou (Bejaia), dont la comédienne Hassiba Aït  Djebara a remporté au même titre que Soumia Bouneb le prix de la meilleure  interprétation féminine pour les pièces respectives de ‘‘Chafaoui’’ et  ‘‘Tinhinane’’ du théâtre régional d’Oum El Bouaghi. Quant au prix de la meilleure musique, il a été décerné à Abdeladhim  Khomri pour la pièce ‘‘Tinhinane’’ du théâtre de Oum El Bouaghi, qui s’est  également vu attribuer le prix de la seconde meilleure interprétation  féminine à Zoulikha Talbi (Tinhinane) ex-aequo avec Nassira Benyoucef pour  la pièce Yemane Dzaïr de Bouira. Le comédien Salah Chiba de la coopérative «El Fadha El Azrek» de Batna a  décroché, pour sa part, le prix de la seconde meilleure interprétation  masculine alors que le prix du jury a été décerné à la troupe «Tala» des  arts dramatiques de Tizi Ouzou pour la pièce «Nek nagh ntsat» (Elle ou  moi). Les recommandations du Festival ont mis l’accent, au terme des 9 jours de  compétition artistique, sur la nécessaire formation des coopératives et des  troupes participantes après le constat du niveau très disparate des troupes  théâtrales concurrentes. Le jury du festival a proposé de constituer un comité de sélection des  spectacles participant et d’encourager les coproductions entre théâtres  régionaux et compagnies culturelles. Le commissaire du festival Salim Souhali a considéré que «cette  manifestation demeurera une espace ouvert aux énergies théâtrales créatives  afin de promouvoir le théâtre d’expression amazighe». Au total, 16 troupes de diverses localités du pays dont celles des  théâtres régionaux de Bejaia, Tizi Ouzou, Oum El Bouaghi et le TNA ont  participé à ce Festival qui a connu notamment la tenue d’une conférence sur  le théâtre en tant qu’espace de communication et de fraternité. 
 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.