Actualité

La lutte contre les fake news exige une conjugaison des efforts de tout un chacun

Publié par Dknews le 12-02-2020, 18h47 | 5
|

Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Ammar Belhimer a affirmé, mercredi à Alger, que la lutte contre le phénomène des fausses informations ou fake news exigeait une conjugaison des efforts de tout un chacun, notamment des techniciens et des juristes.

Dans une déclaration à la presse en marge du débat autour du Plan d'action du gouvernement à l'Assemblée populaire nationale (APN), le ministre a indiqué que les fake news était "un phénomène technique avant tout", citant "le recours de certains individus, dans le but de nuire à la vie privée d'autrui, au truquage de sons et d'images postés sur les différents supports".

Soulignant que le phénomène des fake news s'est amplifié "avec l'usage du web", le porte-parole du gouvernement a assuré que le traitement de ce phénomène exigeait "une conjugaison des efforts de tout un chacun, notamment des techniciens et des juristes", pour adapter les lois aux nouveautés techniques.

La majorité des pays élabore des lois pour lutter contre les fake news, a-t-il dit, rappelant les nouvelles lois promulguées aux Etats-Unis.

M.Belhimer avait annoncé mardi la tenue d'une série d'ateliers sur la réforme du secteur de la communication avec la participation de l'ensemble des professionnels du secteur, des académiciens, des opérateurs et des experts, relevant que le premier atelier, consacré à l'avant-projet de loi sur la presse électronique, se tiendra le 20 février en cours.

Il a fait état, par ailleurs, de la révision de certains textes de loi régissant le secteur de la communication, notamment en matière de publicité et de l'audiovisuel, ajoutant que le Conseil national de la presse "remplacera l'Autorité de régulation de la presse écrite" et aura pour missions d'"établir la carte professionnelle, contrôler la diffusion par rapport à la publicité et instaurer, probablement, un tribunal arbitral de suivi et de l'éthique".

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.