Culture

Musique Une pléiade d’artistes célèbre à Alger la Journée mondiale de la Radio

Publié par DK NEWS le 14-02-2020, 16h28 | 16
|

Célébrée le 13 février de chaque année, la Journée mondiale de la Radio,proclamée en 2011 par les Etats membres de l'Organisation des Nations uniespour l’Education, la Science et la Culture (Unesco) et adoptée une annéeplus tard par l'Assemblée générale des Nations unies, a été placée en 2020,sous le signe de la diversité, à travers l’intitulé de, «Radio andDiversity».
Le public de l’Auditorium Aissa-Messaoudi de la Radio algérienne, a ainsipris part, deux heures et demie durant, à un voyage onirique, à travers unevingtaine de pièces de différents genres musicaux, brillamment rendues parune dizaine d’artistes, dans une ambiance de grands soirs.Retransmis en direct sur les ondes des radios algériennes nationales etlocales de différentes langues, ainsi que sur le petit écran de latélévision nationale, le concert, riche en couleurs, a réuni de jeunesartistes, aux diverses expériences et aux parcours différents, au plaisird’un public conquis.
Les chanteurs, Zohir Mazari, Amira Debbache, Fayçal Rayan, DjamilaMansouri, Bilal Annou, Djahida, Yahia El Khencheli et Brahim Chaoui, ZianeOuissi ou Khelifi Ziane ainsi que les grands, Boualem Chaker et Nardjess,se sont succédé sur scène, faisant montre, avec leurs voix présentes etétoffées, de leurs talents respectifs.
Interprétant des chansons, dans les registres, chaâbi, m’zabi, raï,tergui, chenoui (Tipaza), wahrani, chaoui, Bedoui, kabyle et hawzialgérois, les artistes ont mis en valeur la profondeur et la richesse d’unepartie du patrimoine musical algérien.
Soutenus par douze instrumentistes virtuoses de l’Orchestre de la Radioalgérienne, dirigé par Sid Ahmed Fellah, les solistes ont rendu, entreautres pièces, «Sali trach qalbi yaâtik kh’barou», «Nani medden», «Anahali», «wa letkaline sellan sellan», «Yellis netmourth’inou», «Wahran,wahran», «Akred anoukir», «Ma tebkich ya Djamila», «Galbi t’fakkarâorbane», «Allah, Allah ideflawen» et «Ana qalbi k’dha aâliya».Les variations modales et rythmiques, la richesse mélodique, la densitédes textes dans leur dimension poétique et esthétique que recèle le terroirde la chanson algérienne, ont permis à l’assistance plusieurs escalesartistiques organisées en «parfaite adéquation avec le thème retenu pour lacélébration de cette journée», a expliqué le directeur de production de laChaîne II, Smail Khechni.En présence du ministre conseiller de la communication, porte-paroleofficiel de la présidence de la République, Belaid Mohand Oussaid, dudirecteur général de la Radio algérienne, Djamel Senhadri et quelquesdirecteurs de chaînes de la Radio nationale, le public, entre cadencesbinaire et ternaire des genres, kabyle, chaoui et Bedoui, et douceur dumode mineur, Raml el Maya et les gammes pentatoniques des registres M’zabet Tergui, a savouré tous les instants de la soirée dans l’allégresse et lavolupté.
«La diversité culturelle et la profondeur du champ historique de l’Algériedoivent inspirer chez la génération montante orgueil et fierté à l’égard dela Patrie», a déclaré Belaid Mohand Oussaid, à l’issue de la célébration.Sous l’égide du ministre conseiller de la communication, porte-paroleofficiel de la présidence de la République, Belaid Mohand Oussaid, et duministre de la Communication, porte parole du gouvernement, AmmarBelhimeur, le concert de musique, célébrant la Journée mondiale de la Radioa été organisé par la Radio algérienne, en collaboration avec l’Officenational de la Culture et de l’Information (Onci). 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.