Economie

Energie Washington va financer des projets énergétiques pour réduire la dépendance russe de l'Europe de l'Est

Publié par DK NEWS le 15-02-2020, 18h08 | 7
|

Les Etats-Unis vont financer des projets énergétiques à hauteur d'un milliard de dollars dans des pays d'Europe centrale et de l'est pour renforcer leur indépendance énergétique face à la Russie, a annoncé samedi le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo. 
"En signe de soutien à la souveraineté, la prospérité et l'indépendance énergétique de nos amis européens (...) Les Etats-Unis ont l'intention d'accorder jusqu'à un milliard de dollars de financements aux pays d'Europe centrale et de l'est membres de l'Initiative des Trois Mers", qui réunit douze Etats membres de l'Union européenne, a-t-il déclaré à la conférence sur la sécurité de Munich. 
"Nous voulons galvaniser l'investissement du secteur privé dans leurs secteurs énergétiques afin de protéger la liberté et la démocratie dans le monde", a-t-il ajouté. 
L'Initiative des Trois Mers réunit douze pays de l'Union européenne bordés par les mers Baltique, Adriatique et Noire. 
Cet espace s'étend de l'Estonie et de la Pologne au nord à la Croatie au sud et la Roumanie et la Bulgarie à l'est. Il a pour objectif de renforcer la coopération entre ses membres dans les domaines de l'énergie, des infrastructures et de la sécurité, notamment vis-à-vis de la Russie que nombre de ses membres considèrent comme une menace directe. 
Ils contestent notamment, comme les Etats-Unis, le projet de gazoduc Nord Stream 2 qui vise à doubler les livraisons directes de gaz naturel russe vers l'Europe occidentale en passant sous la mer Baltique pour arriver en Allemagne et en contournant donc l'est du continent.
Les Etats-Unis ont adopté des sanctions contre les entreprises associées à la construction de Nord Stream 2, estimant que ce gazoduc va accroître la dépendance des Européens au gaz russe et ainsi renforcer l'influence de Moscou.

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.