Actualité

Arkab: Le gouvernement déterminé à concrétiser la transition énergétique

Publié par DK NEWS le 16-02-2020, 18h32 | 13
|

Le ministre de l’Energie, Mohamed Arkab, a réitéré la détermination du gouvernement à concrétiser la transition énergétique, à travers un plan d’action tracé à l’horizon 2035 visant à augmenter les capacités d'exploitation des énergies renouvelables.
S’exprimant lors de la rencontre gouvernement-walis, le ministre de l’Energie a indiqué que le gouvernement s’inscrit pleinement dans la stratégie de la transition énergétique, à travers un plan d’action tracé à l’horizon 2035 basé sur l’exploitation des énergies renouvelables en vue de rompre avec le modèle de production et de consommation énergétique basé essentiellement sur les hydrocarbures.
Evoquant une consommation nationale en "forte croissance" estimée à 14 % pour l’électricité et de 7% pour le gaz en 2019, M. Arkab a affirmé que le programme de transition énergétique élaboré par le gouvernement va permettre de réduire la dépendance vis-à-vis des énergies fossiles qui représentent 98% de la production énergétique du pays et créer une dynamique pour l’émergence de "l’énergie verte" et la diversification de sources de production. 
Ainsi, l’objectif tracé par les pouvoirs publics dans le cadre de ce plan d’action est celui d’atteindre une puissance de production de 15.000 mégawatts à l’horizon 2035, dont 4.000 mégawatts seront produites d’ici 2024. Appelant à une large contribution des autorités locales, des entreprises et des experts nationaux à la concrétisation des objectifs de la transition énergétique, l’intervenant a mis en avant la nécessité d’exploiter les énergies renouvelables, notamment solaires en raison de la hausse de la consommation interne. A ce propos, il a indiqué que la consommation nationale avait atteint un pic historique durant l’été 2019 où il avait été enregistré un chiffre de 15.640 mégawatts, faisant observer que cette consommation concerne en premier lieu les ménages, alors que le secteur économique ne consomme que 19 % de la production totale. Ceci traduit, selon le ministre, la faiblesse du tissu industriel et économique national et une consommation "effrénée" des ménages. En termes des capacités de production dans les autres domaines énergétiques, le ministre a fait état d’une production de 100 milliards mètre cube de gaz, dont 43 milliards destinés à la consommation interne et de 15,30 millions de tonnes de produits pétroliers.
S’agissant des projets de distribution de gaz et d’électricité au niveau des communes, le ministre de l’Energie a assuré que tous les programmes inscrits et pour lesquels des enveloppes financières ont été affectées seront réalisés dans le cadre du plan d’action du secteur. 
A ce titre, il a annoncé que 1392 communes sur 1541 sont actuellement reliées et alimentées par le réseau national d’électricité et du gaz, soit un taux de 90%.
Pour ce qui concerne les 139 communes restantes réparties sur 28 wilayas, elles seront alimentées par le réseau d’ici 2024 par le biais des projets en cours de réalisation, a fait savoir, en outre, le ministre de l’Energie.

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.