Histoire

Ouargla/manifestations du 7 mars 1962 de Touggourt: Rejet catégorique des desseins coloniaux de séparation du Sahara du reste du pays

Publié par DK NEWS le 09-03-2020, 17h12 | 11
|

Lors de son intervention à l’occasion des festivités commémoratives du 58ème anniversaire de ces manifestations, tenues à l’Institut national spécialisé de la formation professionnelle "Chahid Merkhoufi Hocine" de Touggourt, M. Abdelhamid Yakoubi a soutenu que "ce soulèvement populaire, prolongement de ceux du 27 février 1962 qu’a vécus la ville d'Ouargla, traduisent le rejet catégorique des visées coloniales portant séparation du Sahara du reste du pays".
Le conférencier a indiqué que "les imposantes manifestations populaires qui ont eu lieu dans les villes respectives d’Ouargla et de Touggourt, constituent un soutien au gouvernement provisoire de la République algérienne (GPRA) et à la délégation algérienne ayant conduit les négociations d’Evian".
Les populations locales, qui ont manifesté en cette date devant le siège de l’administration coloniale, ont brandi les couleurs nationales clamant des slogans reflétant leur attachement à l’unité indivisible du territoire national, à l’indépendance de l’Algérie, le rejet de toute tentative de séparation du Sahara du reste du pays et leur soutien indéfectible au gouvernement provisoire de la République algérienne.
Les forces coloniales ont recouru à la mobilisation de moyens matériels et humains pour venir à bout de cette résistance populaire.Placées sous le signe "manifestations du 7 mars 1962, confirmation de l’unité nationale", cette commémoration a été marquée par l'animation de plusieurs activités historiques, culturelles et sportives.
Les autorités locales ont mis à profit cette commémoration pour visiter le centre de détention et de torture de Touggourt, érigé en 1957 par les forces coloniales pour constituer un témoignage matériel plausible sur les atrocités perpétrées aussi bien sur les Moudjahidine que sur les civils par l’occupant français.
Le wali de Ouargla, Abou- Bakr-Seddik Boucetta a, à cette occasion donné le coup d’envoi d’un tournoi de football avec la participation de quatre équipes des services de la Protection civile et de la Sûreté nationale.

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.