Histoire

Ouargla : Commémoration du 58e anniversaire des manifestations populaires de Taibet

Publié par DK NEWS le 14-03-2020, 17h53 | 12
|

Une conférence culturelle et historique a été animée au lycée Ali Degaâ, commune de Mnaguer (région de Taibet), par des chercheurs et enseignants, qui ont rappelé les multiples soulèvements populaires qui se sont succédé durant l’année 1962 dans la wilaya d’Ouargla, pour exprimer le rejet catégorique par les populations locales des visées de la France coloniale de séparer le Sahara du reste du pays et confirmer le caractère indivisible de l’Algérie. Constituant un prolongement aux manifestations déclenchées le 27 février et le 7 mars 1962 respectivement dans les régions d’Ouargla et Touggourt, ces soulèvements ont contribué à la mise en échec des velléités de la France coloniale et ont apporté un soutien politique au Gouvernement provisoire de la république algérienne (GPRA) lors des négociations d’Evian, couronnées le cessez-le-feu du 19 mars 1962. Selon des sources historiques, les manifestations populaires de Taibet ont débuté à la place du marché de la commune de Mnaguer, avec la participation de nombreux citoyens issus de différentes régions de Taibet, en direction de la zaouïa Ali Benseddik, scandant des slogans réaffirmant l’attachement à l’intégrité et de l’unité territoriale et à l’indépendance de l’Algérie ainsi rejetant toute tentative de séparation du Sahara du territoire algérien. L’intervention des forces coloniales, usant de gros moyens matériels et humains pour venir à bout de ce soulèvement populaire, s’est soldée par de nombreuses pertes du coté ennemi, et ont malheureusement fait 11 Chouhada et des dizaines de blessés du coté des manifestants. Aussi, de nombreux citoyens ont été arrêtés lors de ces manifestations et transférés au centre de détention et de torture de Touggourt. En marge de cette conférence, a été mise sur pied une exposition de documents historiques, dont des publications éditées par le ministère des Moudjahidine.
 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.