Economie

Recettes douanières : Hausse de plus de 4% en janvier 2020

Publié par Dknews le 25-03-2020, 16h30 | 9
|

Les recettes douanières de l'Algérie se sont établies à 69,54 milliards (mds) de dinars durant le mois de janvier 2020, contre 66,81 mds de dinars le même mois en 2019, enregistrant une hausse de 4,09%, a appris l'APS auprès de la Direction générale des Douanes (DGD).

Les recouvrements effectués par les Douanes ont servi à alimenter le budget de l'Etat à hauteur de 59,33 mds de dinars, contre près de 56,74 mds de dinars, en hausse de 4,57%, précisent les données statistiques de la Direction des études et de la prospective des Douanes (DEPD).

Selon la même source, les recettes affectées au budget de l'Etat ont représenté une part de 85,32% de l'ensemble des recouvrements des Douanes durant le premier mois de 2020.

La part des recettes allouées à la Caisse de garantie et de solidarité des collectivités locales (CGSCL) est de 5,63 mds de dinars, contre 6,08 mds de dinars, en baisse de 7,48%.

Selon la DEPD, les recettes destinées à la Caisse nationale des retraites (CNR) se sont établies à quatre (4) mds de dinars, contre 3,35 mds de dinars, en hausse de 12,92%.

 Quant aux recettes destinées aux Comptes d 'affectation spéciales (CAS), elles se sont établies à 512,45 millions de dinars, contre près de 360,51 millions de dinars, en hausse également de 42,15%.

Pour les recettes affectées aux communes, elles ont reculé de plus de 20,56% en janvier dernier par rapport au même mois en 2019, totalisant 57,48 millions de dinars contre 72,35 millions de dinars.

S'agissant de la répartition des recouvrements effectués les Douanes par recette et par circonscription, la quasi-totalité du montant global recouvré durant le premier mois de l'année en cours a été enregistré par quinze recettes, soit 96,07% du global, représentant un montant de 66,81 mds de dinars, détaille la DEPD.

Ainsi, la recette principale d'Alger port secs vient en première position sur les 83 recettes que compte l'administration des Douanes et couvre à elle seule, un taux de 14,77% du total des recouvrements, soit un montant de plus de 10,27 milliards de dinars.

Le classement des recouvrements par recettes des Douanes montre que la seconde position a été occupée par Alger port avec 10,14 mds de dinars (14,59%), suivi par Arzew huit (8) mds dinars (11,51%), Bejaia avec 5,57 mds de dinars (8,01%), Annaba port 5,14 mds de dinars (7,40%), Skikda avec 4,58 (6,59%), Boumerdès avec 4,25 mds de dinars (6,12%) et Alger pins maritimes avec 4,1 0 mds (5,90%).

Les autres ports algériens ont enregistré des recettes, qui restent de moindre ampleur, qui variaient entre trois et un milliards de dinars, alors que 20 circonscriptions n'ont réalisé aucun recouvrement au mois de janvier dernier.

Durant toute l'année 2019, les recettes douanières de l'Algérie se sont établies à 1.097,86 mds de dinars, en hausse de 7%.

Ces recettes ont alimenté le budget de l'Etat à hauteur de 947,05 mds de dinars (+7,36 %), la CGSCL avec 93,2 mds de dinars (+4,52%), la CNR avec 50,47 mds de dinars (+8,84%) , les CAS avec 6,06 mds de dinars (-3,97%) et enfin les recettes affectées aux communes ont totalisé 1,074 md de dinars en baisse de plus de 53,17%.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.