Santé

France Près de 300 nouveaux décès à l'hôpital, plus de 2.600 morts

Publié par DK NEWS le 30-03-2020, 15h56 | 0
|

Le nouveau coronavirus a causé 292 nouveaux décès enregistrés à l'hôpital en 24 heures en France, portant le bilan à 2.606 morts depuis le début de l'épidémie, selon Jérôme Salomon, le directeur général de la santé.
Selon ce dernier bilan, 19.354 patients sont hospitalisés (+ 1.734) dont 4.632 en réanimation, soit un nouvel afflux de 359 personnes en une seule journée. Et 7.132 ont pu rentrer chez eux. "Il y a une augmentation de 10% de malades entrants depuis hier, reflet de contaminations survenues avant les mesures de confinement", a précisé M. Salomon.
Pour tenter d'enrayer la propagation, les autorités ont annoncé la poursuite du confinement - entré en vigueur le 17 mars - de la population pendant au moins deux semaines supplémentaires, jusqu'au 15 avril. "359 patients graves sont entrés en réanimation aujourd'hui.
C'est l'élément le plus important à surveiller car il reflète la dynamique de l'épidémie", a souligné le directeur général de la santé. 
"Si les mesures de confinement et gestes barrières ont été respectés, nous devrions observer une réduction du nombre de personnes entrant en réanimatio n d'ici la fin de semaine", a-t-il ajouté.
Parmi les patients en réanimation, 34% ont plus de 60 ans.  Soixante personnes en réanimation ont moins de 30 ans. Le nombre de morts annoncé ne concerne que les patients décédés dans les hôpitaux et les véritables chiffres de mortalité ne sont pour l'instant pas connus. Grâce à un nouveau système de surveillance mis en place ce week-end, les autorités devraient toutefois pouvoir la semaine prochaine donner des chiffres de mortalité dans les établissements pour personnes âgées.
Les déclarations de décès à l'état civil permettront également d'évaluer la surmortalité, avec un décalage. Selon le directeur général de la Santé, une surmortalité de 9% a été observée au niveau national, entre le 16 et le 22 mars. Mais ce chiffre cache des disparités régionales, alors que toutes les régions ne sont pour l'instant pas touchées de la même façon.

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.