Actualité

Le HCA plaide pour le positionnement de tamazight dans la nouvelle Constitution comme une "disposition intangible"

Publié par Dknews le 19-05-2020, 14h43 | 12
|

Le Haut Commissariat à l’Amazighité (HCA) a plaidé pour le positionnement de tamazight dans la nouvelle Constitution comme une "disposition intangible qui ne peut faire l’objet de révision à l'avenir".

"Pour prémunir les générations montantes des pièges liés à des conflits en rapport à l'identité, à la discrimination, à la marginalisation et au discours de la haine et tenir les langues nationales loin des tiraillements politiques, le HCA plaide pour le positionnement de tamazight dans la Constitution comme une disposition intangible qui ne peut faire l’objet de révision à l'avenir", a écrit le HCA dans une déclaration rendue publique lundi.

Le HCA qui dit avoir soumis dimanche sa contribution écrite au Comité d'experts chargé par le Président de la République d’élaborer un texte consensuel, dans le cadre de la consultation autour du projet de la révision de la Constitution, s’est félicité de cette approche participative.

Il a fait savoir, à cet égard, qu’il "s’est limité à son champ d’action en se référant au socle d'enracinement historique et social commun aux Algériens et à l’unité de la Nation forte de sa diversité".

Le HCA a ajouté que sa contribution s’articule autour de "la redéfinition de l'appartenance de notre pays dans le texte du préambule, (histoire et géopolitique), du principe de l’équité constitutionnelle qui affirme que tamazight est une constante de la Nation aux côtés de l'islam et de la langue arabe et de l’exigence de la création d’un Haut Conseil à l'Amazighité".

Pour le HCA, "sceller tamazight dans la Constitution, signifie une réappropriation historique, résolue et franche d'un héritage foncièrement authentique qui nous invite à nous référer à l'Histoire lointaine et à nous inspirer avec fierté des faits marquants de la résistance et de la quête de la liberté dont la terre algérienne a été le théâtre depuis des millénaires", lit-on dans la déclaration.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.