Monde

Jordanie - Israël - Palestine Amman menace de revoir ses relations avec Israël en cas d'annexion de colonies

Publié par DK NEWS le 22-05-2020, 16h23 | 0
|

Le Premier ministre jordanien Omar Razzaz a menacé jeudi de reconsidérer les relations du royaume avec Israël si l'Etat hébreu menait à bien ses plans d'annexion des territoires palestiniens en Cisjordanie occupée. 
"Nous n'accepterons pas de mesures unilatérales israéliennes pour annexer les territoires palestiniens et nous devrons reconsidérer les relations avec Israël dans toutes ses dimensions", a déclaré M. Razzaz dans un entretien avec l'agence de presse officielle jordanienne Petra. 
"Mais nous n'allons pas nous précipiter", a dit le Premier ministre jordanien, dont le pays est, avec l'Egypte, signataire d'un traité de paix avec Israël. "On espère qu'une position arabe unifiée sera adoptée pour répondre aux menaces (d'annexion) et que la communauté internationale fera son devoir pour protéger la paix non seulement dans cette région, mais à l'échelle mondiale", a-t-il déclaré. Israël projette l'annexion des plus de 130 colonies juives en Cisjordanie occupée et de la vallée du Jourdain, langue de terre s'étirant entre le lac de Tibériade et la mer Morte, qui serait intégrée à sa front ière orientale avec la Jordanie. Plus de 600.000 Israéliens vivent dans des colonies de Cisjordanie, et les Palestiniens et la communauté internationale considèrent les colonies illégales. La Jordanie a rejeté à plusieurs reprises toute annexion israélienne des territoires palestiniens occupés, avertissant qu'elle "tuerait les chances de paix". 
Dans un récent entretien accordé au magazine allemand Der Spiegel, le roi Abdallah II a prévenu Israël d'un "conflit majeur" avec le royaume en cas d'annexion de certaines parties de la Cisjordanie. 
Le nouveau gouvernement israélien doit se pencher sur l'application du projet américain pour le Proche-Orient qui prévoit cette annexion par Israël de la vallée du Jourdain et des colonies juives en Cisjordanie. 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.