Monde

La Russie attend des éclaircissements de la part des Etats-Unis sur leur retrait du traité "Ciel ouvert"

Publié par DK NEWS le 22-05-2020, 16h25 | 17
|

La Russie attend des éclaircissements sur la décision des Etats-Unis de se retirer du traité "Ciel ouvert" avant de pouvoir décider de l'attitude à adopter à ce sujet, a déclaré jeudi la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova. "Nous n'avons reçu aucune notification ou clarification officielle de nos partenaires et collègues américains.

Il s'agit pourtant d'un traité international, qui présente un format spécifique de mise en œuvre, et impose des obligations fixes à ses parties", a indiqué Mme Zakharova, citée par l'agence de presse RIA Novosti. 
"Les déclarations publiques ne suffisent pas - pour le dire poliment - à tirer des conclusions sur les intentions de la partie américaine à cet égard", a-t-elle ajouté. 
"Au-delà du débat public, au-delà des déclarations publiques, il y a aussi la pratique normale et habituelle qui consiste à respecter les accords et les traités. Il existe des mécanismes spécifiques pour leur mise en œuvre, notamment une commission appropriée où chacun peut venir faire part de ses revendications", a af firmé Mme Zakharova. Un peu plus tôt dans la journée, le président américain Donald Trump a déclaré que les Etats-Unis se retiraient du traité, rallongeant ainsi la liste des accords de contrôle des armements abandonnés par la partie américaine. 
Le traité "Ciel ouvert", qui est entré en vigueur en 2002, permet aux Etats signataires d'effectuer des vols de reconnaissance non armés avec un court préavis sur l'ensemble du territoire des autres parties, afin de collecter des données sur leurs forces et activités militaires. 

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.