Sports

Présidence de la CAF Plusieurs potentiels prétendants pour succéder à Ahmad Ahmad

Publié par DK NEWS le 23-05-2020, 16h40 | 53
|

Le bihebdomadaire Al-Mountakhab a publié une liste comprenant les noms de plusieurs personnalités du football africain, qu’il considère comme de potentiels candidats à la présidence de la Confédération africaine de football (CAF) dont l'élection aura lieu en 2021. 
Augustin Senghor, président de la Fédération sénégalaise de football et membre du comité exécutif de la CAF, le Congolais Constant Omari, vice-président de la CAF, et le président de la Fédération mauritanienne de football, Ahmed Yahya, pourraient faire acte de candidature, selon le journal sportif marocain. 
Il ajoute à sa liste les noms de Jacques Anouma, ancien président de la Fédération ivoirienne de football, de l'Egyptien Hani Abu Rida, membre du conseil de la Fifa, et de l’ancien arbitre tunisien Tarek Bouchamaoui, membre du conseil de la Fifa également. 
Le président de la Fédération tunisienne de football (FTF), Wadii Jarii, envisage lui aussi d’être candidat à la présidence de la CAF, si le Malgache Ahmad Ahmad ne tente pas de succéder à lui-même. Ce dernier avait démenti récemment vouloir briguer un deuxième m andat à la tête de l'instance continentale. 
«Aujourd'hui, toute mon attention se porte sur la gestion de la crise du Covid19. 
Lorsque j'aurai pris une décision, je l'annoncerai moi-même», avait-il indiqué sur son compte Twitter. 
Ahmad Ahmad (60 ans) a été élu à la tête de la CAF le 16 mars 2017, mettant fin au règne du Camerounais Issa Hayatou, en poste depuis 1988. 

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.