Batna commémore le 62e anniversaire de la mort du commandant Ali Nemeur

Publié par Dknews le 07-06-2020, 15h51 | 37

La wilaya de Batna a commémoré samedi le 62ème anniversaire de la mort du Chahid Ali Nemeur, commandant par intérim de la Wilaya I historique, tombé au champ d’honneur le 6 juin 1958 au terme de quatre jours d’accrochages avec les forces coloniales à Djebel Chelia dans la wilaya de Khenchela.

A cette occasion, l’annexe du musée de Batna a organisé une exposition photos en ligne via sa page Facebook retraçant les faits marquants de la vie de ce héros de la révolution né le 16 mars 1925 dans la mechta "Oum Rekha" près de Merouana (Bana). Une conférence historique s’est également tenue au siège de la direction des moudjahidine durant laquelle des témoignages des frères d’armes d’Ali Nemeur ont été enregistrés et qui selon le président du comité scientifique du musée, Ibrahim Rahmouni "seront très prochainement diffusés sur les ondes de la radio de Batna et mis à la disposition des chercheurs et étudiants en histoire". Le secrétaire de wilaya de l’organisation nationale des moudjahidines (ONM), Lâabed Rahmani a souligné que le chahid fut l’un des artisans de l’épopée du novembre 1954 qui ont tout s acrifié pour l’indépendance de l’Algérie et pour que son peuple vive dans la dignité, estimant qu’il est aujourd’hui un devoir d’honorer leur mémoire.

De son côté, le moudjahid Ali Mazouz est revenu sur la bataille durant laquelle est mort le chahid, le 6 juin 1958 au terme de quatre jours d’accrochages. Considérée comme l’une des plus grandes batailles de la guerre de libération nationale, elle débuta au Djebel Alouane de Chélia, 84 chouhadas sont tombés au champ d’honneur  et 28 djounoud ont été capturés par l’ennemi, alors que du côté de l’armée coloniale, il y a eu 350 soldats tués en plus de 3 avions abattus et 4 autres touchés et la perte de 57 fusils.

Né le 16 mars 1925 à la mechta ‘’Oum Rekha’’ près de Merouana, Ali Nemeur a notamment fréquenté l’école des autochtones de Batna, avant de rejoindre la cellule de Batna du parti nationaliste du Mouvement pour le triomphe des libertés démocratiques (MTLD).

Le chahid fut l’un des moudjahidine de la première heure et assuma plusieurs responsabilités militaires durant la révolution libératrice, dont celle de commandant par intérim de la Wilaya I historique.