Culture

Cinéma Le film "Abou Leila" au Festival libanais "Maskoon"

Publié par DK NEWS le 10-06-2020, 15h25 | 5
|

Le long métrage de fiction algérien "Abou Leila" du réalisateur Amine Sidi Boumediene a été sélectionné pour prendre part à l'édition virtuelle du Festival du film fantastique "Maskoon" de Beyrouth (Liban) prévu du 10 au 16 juin, annoncent les organisateurs sur leur site Internet. 
 Coproduction, algéro-franco-qatarie de 140 mn, "Abou Leïla" revient sur les évènements tragiques des années 1990, à travers l'histoire des jeunes Samir joué par Slimane Benouari et Lotfi campé par Lyes Salem qui traquent dans le désert algérien, Abou Leïla, un dangereux terroriste. 
 "Abou Leila" explore l'important impact sur la société de la violence et des traumatismes qui y sont liés. 
 Programmé 72e Festival de Cannes, en mai 2019, dans la section "Semaine de la critique", "Abou Leïla" est le premier long métrage de Amine Sidi Boumediene, après ses deux courts métrages, "Demain Alger?" et "El Djazira". 
 Ce film avait également été projeté dans des festivals en Bosnie Herzégovine, en Tunisie, en Belgique, en Italien ou encore en Egypte avant de décrocher récemment le Prix de la critique de l'édition 2020 du Festival du film de Barcelone "D'A" qui s'es t déroulé en version numérique.  Pour son rôle dans ce film l'acteur et réalisateur algérien Lyes Salem avait décroché le Prix du meilleur acteur des Journées cinématographiques de Carthage (Jcc) en 2019. 
 "Abou Leila" sera diffusé dans le cadre du festival avec des films comme "First Love" (premier amour) de la japonaise Takashi Miike, "Le daim" du Français Quentin Dupieux, "Qu'importe si les bêtes meurent" de la Marocaine Sofia Alaoui ou encore "Memory: The Origins Of Alien" (l'origine des aliens) de l'Américain Alexandre Philippe.  Créé en 2016 par l'association culturelle "Beirut D C", ce festival est considéré comme le seul événement cinématographique d'envergure dans le monde arabe spécialisé dans le film fantastique. 

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.