Santé

Hôpital Mustapha Pacha Près de 2 000 poches de sang collectées durant le ramadhan

Publié par DK NEWS le 15-06-2020, 17h31 | 1
|

Près de 2.000 poches de sang ont été collectées par le Centre de transfusion sanguine (CTS) du CHU Mustapha Pacha durant le ramadhan, suite au lancement de la plateforme électronique d’inscription à distance pour le don de sang, a indiqué dimanche le chef du centre, Dr Friga Issam. Près de 1.800 poches de sang ainsi que des poches de plaquettes ont été collectées au CTC du CHU Mustapha Pacha, a déclaré Dr Friga à l’APS lors d’une campagne de don de sang organisée par le centre en collaboration avec l’association des Anciens Scouts musulmans algérien (SMA) et l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA) à la salle Harcha Hacène dans la commune de Sidi M’hamed.
Cette quantité a été collectée grâce aux opérations de don de sang bénévoles effectuées suite au lancement de la plateforme électronique d’inscription à distance pour le don de sang qui a permis l’inscription de 2.250 donneurs durant le ramadhan dont certains ne remplissaient les conditions après analyses médicales, a-t-il indiqué, précisant que plus de 5.500 donneurs ont été inscrits depuis le début de la pandémie du coronavirus. Depuis trois mois et suite à la propagation du coronavirus (Covid-19), le CTC a lancé une plateforme électronique qui permet aux donneurs (individus, associations ou organismes) de s’inscrire à distance et de prendre rendez-vous pour un don de sang, suivant un calendrier, a indiqué Dr Friga, précisant que les conditions de prévention sont rigoureusement respectées. Jusqu’à présent, aucun cas de transmission du virus par transfusion sanguine n’a été enregistré, aussi bien en Algérie qu’à travers le monde, selon le responsable.  En dépit du léger recul du nombre de donneurs en raison de leur crainte d'une infection par le Coronavirus par rapport au mois de Ramadan de l'année dernière, le Centre n'a pas eu recours, pendant Ramadan 2020, au plan exceptionnel (réserve de sang) du fait du stock suffisant pour 10 jours, a ajouté la même source. A cette occasion, il a salué la réponse des citoyens et leur disposition de donner leur sang, expliquant que 60% des dérivés du sang au niveau Centre de prélèvement de l'Hôpital Mustapha Pacha sont destinés à la satisfaction des besoins d'autres hôpitaux qui en ont besoin, notamment les groupes sanguins rares et négatifs (-). Il a également rappelé l'organisation de plusieurs campagnes de don de sang durant les nuits de Ramadan, en coordination avec l' Agence nationale du sang (ANS), la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), le Croissant-Rouge algérien (CRA) et la Protection civile, avec la participation d'associations à caractère social et humanitaire et d'organismes publics. Le nombre de donneurs au niveau du centre a augmenté d'année en année, passant de 24.000 en 2017 à plus de 26.000 en 2018, pour atteindre en 2019 plus de 28.000, a indiqué Dr. Frika, ajoutant que cela "fait preuve de la propagation des valeurs de don de sang, suite aux campagnes de sensibilisation auprès de différentes catégories de la société". Enfin, il a souligné l'importance d'inculquer le don de sang volontaire et régulier, car étant une substance vitale qui sauve la vie des malades et des blessés au niveau des différents services médicaux et d'urgence, d'autant plus que la durée de conservation des globules rouges ne dépasse pas 24 jours alors que la validité des plaquettes ne va pas au-delà de cinq jours, ce qui nécessite de renouveler en continu le stock de sang.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.