Culture

France Décès de Roger Borniche, flic et romancier à succès

Publié par DK NEWS le 20-06-2020, 18h29 | 9
|

Roger Borniche, flic français de l'après-guerre qui s'était reconverti dans l'écriture de polars dont certains ont inspiré le cinéma, est mort mardi à Cannes (sud) à l'âge de 101 ans, ont rapporté des médias citant sa femme Michèle. 
Roger Borniche s'était illustré comme policier dans les années 50 quand il avait traqué des figures du banditisme comme Pierrot le fou, Jo Attia, Emile Buisson ou René la Canne. Il assurait avoir arrêté 567 truands au cours de sa carrière. 
Il s'était ensuite reconverti dans l'écriture de romans policiers qui ont inspirés plusieurs films: "Flic story" (de Jacques Deray, avec Alain Delon en 1975), "René la Canne" (de Francis Girod, avec Gérard Depardieu en 1977) ou encore "L'indic" (1993 de Serge Leroy avec Daniel Auteuil). Ses livres ont été traduits dans une vingtaine de langues. 
Deux d'entre eux racontent sa propre vie: "Borniche story" et "L'indic". Roger Borniche était né à Vineuil-Saint-Firmin, non loin de Paris, le 7 juin 1919. Son père, rescapé de la bataille de Verdun, durant la Première Guerre mondiale, est peintre en bâtiment. 
Titi parisien, Roger est d'abord comique troupie r en 1937 puis chansonnier au Caveau de la République. 
Entrant dans la police pour échapper au Service du travail obligatoire (STO) organisé pour envoyer des Français en Allemagne, il en démissionne pour ne pas servir le gouvernement collaborationniste de Vichy et est réintégré en 1944. 
Il devient inspecteur de la Sûreté nationale. Il quittera la police en 1956 et deviendra détective privé avant de se lancer dans les romans policiers. 
Après avoir vécu de longues années en Californie aux Etats-Unis, Roger Borniche et son épouse vivaient depuis cinq ans dans le quartier de la Californie mais à Cannes.
 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.