Hi-Tech

Affaire WikiLeaks Washington renforce ses accusations contre Julian Assange

Publié par DK NEWS le 27-06-2020, 17h01 | 4
|

Ces nouvelles accusations viennent soutenir celles qui ont déjà été formulées et ne s'ajoutent pas aux 18 chefs d'accusations pénales auxquels le fondateur de WikiLeaks doit déjà faire face aux Etats-Unis, précise le ministère dans un communiqué, relayé par des médias. 
Selon ces nouvelles accusations, Assange aurait notamment conspiré avec des membres des groupes de hackers LulzSec and Anonymous. 
Il aurait également obtenu "un accès non autorisé au système informatique gouvernemental d'un pays de l'Otan", selon le ministère. 
La justice britannique doit reprendre le 7 septembre l'examen de la demande d'extradition de Julian Assange vers les Etats-Unis, reporté en raison de la pandémie de nouveau coronavirus. 
Il est poursuivi aux Etats-Unis pour avoir diffusé à partir de 2010 plus de 700.000 documents classifiés sur les activités militaires et diplomatiques américaines, notamment en Irak et en Afghanistan. 
Les Etats-Unis reprochent à l'Australien, âgé de 48 ans, d'avoir mis en danger des sources des services américains. De leur côté, ses avocats dénoncent une procédure politique fondée sur des "mensonges". 
WikiLeaks a estimé mercredi sur Twitter que ces nouvelles accusations constituaient "une nouvelle tentative pathétique du ministère de la Justice pour tromper le public". Assange se trouve actuellement dans la prison londonienne de haute sécurité de Belmarsh. 
Il a été arrêté en avril 2019 après avoir passé sept ans reclus à l'ambassade d'Equateur à Londres où il s'était réfugié après avoir enfreint les conditions de sa liberté sous caution, craignant une extradition vers les Etats-Unis. 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.