Economie

Arkab prend ses fonctions à la tête du ministère des Mines

Publié par Dknews le 27-06-2020, 17h41 | 12
|

M. Mohamed Arkab a pris mercredi ses nouvelles fonctions de ministre des Mines, suite à la création d'un ministère pour ce secteur dans le cadre du remaniement ministériel opéré mardi par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, indique un communiqué du ministère de l'Industrie.

A l'issue de la cérémonie de passation de consignes, tenue au siège du ministère de l'Industrie et des Mines, M. Arkab a déclaré que la création d'un nouveau ministère pour le secteur des Mines avait pour principal objectif une exploitation optimale des richesses minières de l'Algérie pour la création de richesses et de valeur ajoutée.

M.Arkab qui occupait le poste de ministre de l'Energie a indiqué que la création de ce ministère "permettra la mise en oeuvre de la stratégie du gouvernement visant à trouver d'autres ressources hors hydrocarbures et l'établissement d'un secteur fort basé sur des objectifs purement économiques au service de l'industrie nationale notamment l'industrie de transformation, une industrie à même de créer un grand nombre de postes d'emploi, au profit des jeunes.

Pour sa part, le ministre de l'Industrie, Ferhat Ait Ali Braham a rappelé que la création d'un ministère des Mines figurait parmi les priorités du gouvernement, compte tenu des ressources souterraines importantes que recèle le secteur considéré comme une base pour l'approvisionnement du marché national en matières premières et la relance du secteur industriel en Algérie. Dans le même sillage, il a mis l'accent sur l'importance de l'indépendance de ce secteur qui bénéficiera de tous les moyens nécessaires pour son développement, notamment dans les domaines de l'exploration et de la production de sorte à répondre aux exigences de l'économie et de l'industrie nationales.

La séparation du secteur des Mines de celui de l'Industrie permettra, selon le ministre, de donner un nouveau souffle au secteur des Mines et de lui accorder une importance particulière, d'une part, et d'alléger le fardeau sur le ministère de l'Industrie qui orientera ses efforts vers la gestion et la relance du secteur industriel, d'autre part. Né le 19 février 1966 à Hussein-Dey (Alger), M. Arkab est ingénieur d'Etat en mécanique.

Il a été nommé en mars 2019 ministre de l'Energie après avoir occupé plusieurs fonctions supérieures dont les postes de directeur général de l'entreprise ETTERKIB, de P-dg de la Compagnie de l’Engineering de l’Electricité et du Gaz (CEEG) et de P-dg de la société nationale de l'électricité et du gaz (Sonelgaz).

 

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.