Hi-Tech

OMS L'OMS convoque une conférence mondiale sur "l'infodémiologie"

Publié par DK NEWS le 29-06-2020, 17h07 | 2
|

Cette conférence de deux semaines se penchera sur la menace que représente "l'infodémie", "cette avalanche d’informations qui peut être préjudiciable pour la santé en compliquant la recherche d’informations et de conseils exacts et fondés sur des preuves dans le domaine de la santé publique", précise un communiqué de l'institution internationale. 
L'infodémie peur aussi "contribuer, par son volume, sa facilité d’accès et son omniprésence, à de l’anxiété, de l’inquiétude et à d’autres problèmes de santé mentale, amener à suivre des conseils fallacieux, voire dangereux, engendrer une lassitude, susciter du désintérêt et de l’animosité envers les messages de santé publique et encourager la xénophobie, la haine et le rejet", explique l'OMS. 
D'après l'organisation, "l’aspect le plus nuisible de l’infodémie a été la diffusion d’informations erronées et trompeuses par des acteurs extérieurs au secteur de la santé. 
Cela a entraîné la diffusion d’affirmations dangereuses et sans fondement". 
L'OMS estime qu'"il n’a jamais été aussi clair que la communication est une importante mesure de santé publique qui contribue à l’endiguement des pandémies, parallèlement à l’épidémiologie, la virologie et la gestion clinique. Plus la population fait confiance aux autorités sanitaires, plus elle se conforme aux directives énoncées pour préserver la santé et adopte des comportements en vue de sa protection, qui contribuent à la lutte contre la pandémie de COVID-19 à l’échelle nationale et mondiale". 
Certains facteurs, notamment une communication tardive et peu claire, des incohérences et une infodémie, peuvent saper la confiance, fait observer la même source. 
"Parce que le virus qui provoque la COVID-19 n’a été découvert qu’il y a quelques mois, les scientifiques en apprennent tous les jours. 
Dès lors, les recommandations peuvent changer à mesure que de nouvelles bases factuelles sont recueillies. 
En l’absence d’une communication claire, l’incertitude et le doute au sujet des conseils dispensés et des organes diffusant ces informations peuvent s’accroître", ajoute le communiqué. 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.