Société

Oman - travail Bientôt un plan de travail à temps partiel pour les habitants et les expatriés

Publié par DK NEWS le 30-06-2020, 17h02 | 1
|

 Les locaux et les expatriés vivant à Oman pourraient bientôt être en mesure de travailler à temps partiel, a annoncé le rapport annuel de l'Unité de mise en œuvre, de soutien et de suivi (ISFU).
Cette initiative vise à fournir des opportunités de travail à temps partiel dans le secteur privé pour les employés omanais et les demandeurs d'emploi afin de stimuler un environnement qui crée des opportunités d'emploi à temps partiel, en plus d'améliorer la flexibilité du mouvement de la main-d'œuvre non omanaise entre les établissements enregistrés sous la même entité", indique le rapport. L'ISFU est une entité indépendante qui fournit un soutien aux entités gouvernementales et les aide à mieux mettre en œuvre leurs plans et programmes en fonction de la structure de gouvernance et des principaux indicateurs de performance.
Débloquer le travail à temps partiel et temporaire et permettre une circulation flexible de la main-d'œuvre fait partie des nouveaux projets de l'IFSU.
Selon l'ISFU, le déblocage du travail à temps partiel "vise également à permettre le recrutement de main-d'œuvre non omanaise détenant des licences temporaires dans certaines professions spécialisées".
L'initiative vise à activer les systèmes électroniques de l'initiative et à mener une étude approfondie sur les décisions et les politiques qui ont été adoptées et mises en œuvre, ainsi qu'à se concentrer sur l'aspect médias et sensibilisation de l'initiative, indique le rapport IFSU 2019. Le  chef de la recherche économique à la Chambre de commerce et d'industrie d'Oman (OCCI), Ahmed Al Hooti, ?a déclaré que la décision d'autoriser le travail à court terme bénéficierait à de nombreuses personnes dans le pays qui recherchaient actuellement des opportunités d'emploi, ainsi que de nouveaux diplômés et ceux qui pensaient pouvoir compléter leurs revenus actuels, a rapporté lundi le quotidien Times of Oman.
"Nous avons une demande croissante d'emplois dans le pays, en particulier parmi les jeunes Omanais", a déclaré le Times of Oman, citant Al Hooti.
"Certains d'entre eux aimeraient travailler temporairement, plutôt que d'être fixés quelque part, car ils pourraient alors passer facilement d'un emploi à un autre. Les emplois temporaires seront plus utiles aux jeunes, en particulier à ceux qui viennent de terminer leurs études. Ils peuvent travailler de cette façon et acquérir plus d'expérience et de formation." 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.