Sports

Voile / Coupe de l'America Soupçons d'espionnage au sein de l'équipe néo-zélandaise

Publié par DK NEWS le 30-06-2020, 18h20 | 1
|

Team New Zealand, l'équipe néo-zélandaise en préparation pour la prochaine édition de la prestigieuse course nautique, Coupe de l'America, prévue du 6 au 21 mars 2021, a annoncé mardi avoir renvoyé certains de ses employés, après les avoir "soupçonnés d'espionnage" au profit d'autres équipes. 
La Nouvelle-Zélande dit être en train d'enquêter sur des "questions structurelles et financières" liées à la prestigieuse course quadriennale, qui aura lieu l'an prochain à Auckland. 
"Nous ne sommes pas sûrs à 100% de ce qu'ils voulaient, ou de ce qu'ils ont obtenu. 
Mais nous avons sifflé la fin de la récréation plus tôt que ce qu'ils attendaient", a affirmé le directeur de l'équipe néo-zélandaise, Grant Dalton. 
"Bien sûr, je suis inquiet", a-t-il cependant reconnu, craignant de s'être fait dérober d'importants renseignements sur les voiliers. 
Les employés renvoyés se sont également rendus coupables "d'allégations gravement diffamatoires et erronées" envers l'équipe et son personnel, selon un communiqué de la Team New Zealand. 
La Coupe de l'America, une des plus anciennes compétitions s portives au monde, comporte son lot d'espionnage et de coups bas entre équipes. Les innovations techniques sont clés pour l'emporter et constituent pour chaque équipe un secret à garder à tout prix. Les employés renvoyés, dont l'équipe néo-zélandaise n'a pas dévoilé combien ils étaient, ne travaillaient pas directement avec les bateaux, mais dans la section évènementiel de l'équipe. 
La Nouvelle-Zélande, victorieuse lors de la précédente édition, disputée en 2017 aux Bermudes, a investi plus de 120 millions de dollars néo-zélandais (environ 68 millions d'euros) dans l'organisation de l'édition 2021. Cette édition mettra aux prises des navires monocoques de 75 pieds. 
En 2017, l'Américain Jimmy Spithill avait reconnu que toutes les équipes pratiquaient l'espionnage : "C'est comme James Bond ou la CIA. 
Tout le monde a des équipes basées là où sont les autres équipes, et les surveille tout le temps". 
 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.