Monde

COVID-19 Le nombre de cas en Afrique du Sud dépasse 150.000

Publié par DK NEWS le 01-07-2020, 17h09 | 2
|

Le nombre total de cas confirmés de COVID-19 en Afrique du Sud a atteint 151.209, avec 6.945 nouveaux cas signalés au cours des dernières 24 heures, a déclaré mardi le ministre sud-africain de la Santé Zweli Mkhize.

Depuis lundi, 128 décès supplémentaires dus à la pandémie de COVID-19 ont été enregistrés, portant le nombre de décès à 2.657, a indiqué le ministre dans son rapport quotidien. Le taux de mortalité s'élève à 1,8%, tandis que le nombre de guérisons totalise 73.543, ce qui se traduit par un taux de 48,6%, selon M. Mkhize. 
Plus tôt dans la journée, le ministre a exhorté les Sud-Africains à se préparer à une hausse continue des cas confirmés et des décès. Cela signifie qu'un nouveau confinement dur "peut devenir nécessaire" pour freiner la pandémie, a-t-il dit sur les ondes de Talk Radio 702. 
"J'aimerais pouvoir dire le contraire. Nous avons averti qu'une inflation des cas arriverait, (surtout) pendant les mois d'hiver. J'ai bien peur que les chiffres ne soient en train d'augmenter : il faut que les gens soient vigilants et prennent toutes les précautions nécessaires pour essayer de se protéger", a expliqué M. Mkhize . Il s'est dit particulièrement préoccupé par la province du Gauteng, qui a connu une augmentation rapide du nombre de cas confirmés et de décès liés au COVID-19 ces derniers jours. 
Depuis le 1er mai, l'Afrique du Sud a progressivement assoupli ses restrictions, passant du niveau 5 au niveau 3, après un confinement dur de cinq semaines appliqué le 27 mars. 
Mardi, le Gauteng a enregistré 42.881 cas confirmés de COVID-19 et 216 décès, juste après le Cap-Occidental, l'épicentre de l'épidémie, qui a signalé pour sa part 62.481 cas et 1.859 décès. 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.