Economie

Nouveau programme économique : le rôle capital de l'administration douanière souligné

Publié par Dknews le 22-07-2020, 17h41 | 3
|

Le Directeur général (DG) des Douanes, Noureddine Khaldi a mis en avant mardi le rôle de son administration dans la concrétisation du nouveau programme économique, citant notamment l’amélioration du service public et la lutte contre les crimes économiques.

"Les futurs défis économiques à relever dans le cadre du nouveau programme économique requièrent de l’administration douanière de lutter, avec détermination, dévouement et responsabilité, contre toutes formes de crimes transfrontaliers, notamment ceux liés à la sécurité et santé publiques ou encore aux moyens matériels", a indiqué M. Khaldi dans une allocution lue en son nom par le Directeur des études à la DG, Djamel Brika, lors de la cérémonie d’installation des chefs d’inspections divisionnaires des Douanes.

Il s'agit, en effet, de procéder "d’une part, au blocage de l’accès des produits prohibés, et d’autre part, à la lutte contre la surfacturation", a-t-il précisé.

"Ont été installés, lors de cette cérémonie tenue au siège de la Direction régionale des Douanes Alger Port, le contrôleur général, Hamza Zeghoud, en qualit é de chef d’inspection divisionnaire des douanes aux régimes particuliers, et le contrôleur général Djamel Eddine Mehnana, en qualité de chef d’inspection divisionnaire des douanes à Alger Commerce.

Une opération qui intervient dans le cadre du dernier mouvement partiel périodique décidé par la DG des Douanes, ayant touché 27 inspections divisionnaires au niveau de divers ports, aéroports et frontières.

Ce mouvement se veut, selon M. Khaldi, "un nouveau départ" en matière de gestion des services douaniers, visant à renforcer voire réhabiliter le service public, d’abord en étant à l’écoute des citoyens, puis en procédant à l’éradication de la bureaucratie et à la lutte contre toute forme de pratique négative.

Aussi, a-t-il dit, cette "nouvelle dynamique" ambitionne d'assoir une "transparence totale" en matière de nomination aux fonctions supérieures de ce corps, en veillant au respect des normes de compétence, de rendement, et de sens des responsabilités.

Il est question aussi selon le DG des douanes de nommer des cadres respectueux de l'éthique professionnelle, des lois de la République et soucieux de la préservation des deniers publics.

Intervenant à l'occasion, l'inspecteur général des services de douanes, Zoubir Allaoui a affirmé que ce mouvement vient appuyer les efforts consentis en matière de traitement douanier des marchandises et des passagers, l'objectif étant de parvenir à davantage de rigueur en matière de contrôle, hisser les performances des agents douaniers, et protéger l'économie nationale par la lutte contre la fraude, la contrebande ainsi que les crimes transfrontaliers.

Pour le DG régional des douanes, Alger Port, Houcine Bourouba, ce mouvement partiel "consacre la nouvelle approche de l'administration douanière en matière de gestion et de valorisation des ressources humaines".

Une approche, a-t-il dit, reposant sur la compétence pour la promotion et la modernisation du service public douanier en vue d'une contribution à l'édification de l'Algérie nouvelle et à la relance de l'économie nationale.

Le même responsable a souligné, par là même, la conjoncture sanitaire exceptionnelle que traverse le pays ainsi que les défis économiques actuels qui exigent la mobilisation de tout un chacun en vue de d'accomplir davantage de réalisations en terme de recouvrement fiscal, de lutte contre la fraude, la contrebande et le transfert illicite de l'argent, ainsi que l'amélioration du service public.

La cérémonie d'installation s'est déroulée en présence des représentants des assemblées élues locaux, les autorités judiciaires, sécuritaires et militaires, outre le s entreprises économique partenaires au niveau du Port d'Alger et les associations professionnels et les cadres douaniers.

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.