Culture

Musique Décès du musicien compositeur Said Bouchelouche

Publié par DK NEWS le 02-08-2020, 17h06 | 24
|

Le musicien compositeur et arrangeur, Said Bouchelouche est décédé dans la soirée de samedi à Alger, à l’âge de 45 ans, des suites d’une longue maladie, ont annoncé ses proches sur les réseaux sociaux. 
Très jeune déjà alors qu’il avait intégré les Scout musulmans algériens, il a commencé à s’intéresser à la musique, et appris tout seul, en autodidacte à jouer au piano, instrument de base à la composition, montrant une grande musicalité et un sens aigu de la mélodie. 
Sa force d‘inspiration et sa grande créativité lui ont valu d’être très vite découvert par les professionnels des séries télévisées et de la publicité, ainsi que par les producteurs de la chanson contemporaine, qui lui ont donné la possibilité d’exprimer ses talents dans différents projets qui connaîtront le succès et la réussite. 
Ayant assuré plusieurs arrangements à des génériques de feuilletons et travaillé avec des musiciens de renom, à l'instar de Noubli Fadhel, Said Bouchelouche a vite fait l’unanimité pour devenir durant les années 1990-2000, l’incontournable compositeur des feuilletons télévisés, ainsi que du théâtre et de la nouvelle scène de varié tés. Parmi les travaux à travers lesquels il s’était distingué dans le domaine de la chanson, plusieurs titres réalisés avec entre autres chanteurs, Cheb Sid Ahmed El Harrachi, Allaoua, Kader japonais, Cheb Khaled, Rachid Kosayla, Djalil Palermo, ses albums, "Tendance 1 et 2", et récemment une chanson pour enfants célébrant la Journée nationale de l'enfance. Said Bouchelouche avait également collaboré dans le monde du 4e Art, signant plusieurs bandes son de différentes pièces de théâtre, à l’instar de "Chkoun Yekhdaâ chkoun", spectacle présenté récemment à Constantine, monté par le Théâtre régional de Skikda sur un texte et une mise en scène de Ahmed El Aggoune. Côté télévision, il s’était notamment distingué avec des musiques génériques qui ont contribué à imprimer la réussite et le succès de plusieurs feuilletons dont, "Errabie el aswad" (2006), "El Imtihane Es’Saâb" (2007), "Kouloub fi sirae" (2008), pour lequel le défunt a été distingué en 2009 lors de la 6e "Nuit des du Fennecs d’Or", et "Eddikra el Akhira" (2010). 
Said Bouchelouche sera inhumé dimanche après midi à Alger, au cimetière de Baba Hassen. 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.