Culture

Roman La métropole Alger et ses soucis scrutés dans le roman "Soustara" de Hanane Boukhallala

Publié par DK NEWS le 02-08-2020, 17h08 | 3
|

L'écrivaine Hanane Boukhallala s'approprie, dans son premier roman "Soustara", la capitale Alger en tant qu'espace où se déroulent les principaux événements de son oeuvre qui se dévoile sous forme de confessions personnelles et intimes et de problèmes et soucis d'ordre psychologiques, une oeuvre combinant événements historiques, réalité et questions existentielles. 
Dans le quartier populaire de "Soustara", au cœur d'Alger, Boukhallala présente un microcosme de l'Algérie profonde, à travers une histoire d'amour virtuelle entre Zineb, jeune fille divorcée à l'âge de 24 ans, issue de Soustara, femme déprimée au lourd passé socio-psychologique, et "Alilou", homme originaire du quartier voisin Z'ghara, rencontré sur Internet. 
Les deux protagonistes, Zineb et Alilou, prisonniers d'un passé douloureux, y sont dépeints en frustrés. 
L'une, Zineb, qui souffre d'un handicap physique depuis sa naissance (boitement) est l'otage d'une tristesse enfouie et déchirée entre une relation tumultueuse avec sa mère et l'adoration qu'elle vouait à son père, porté disparu à l'époque du terrorisme, dans les années 90 , outre son vieil amour pour Youcef. 
L'autre, Alilou, travaille dans un cybercafé, sans perspectives d’avenir, prisonnier d’un passé triste et de son amour pour Yasmine. 
Le roman de 132 pages paru aux éditions "Khayal" rassemble, à travers ses différents chapitres, un tumulte de sentiments et de hantises, partagés entre amour, problèmes familiaux, conflits sociaux, échec de relations conjugales, football, et l’espoir en un avenir meilleur. 
Une photo panoramique du grand Alger et de certains vieux quartiers emblématiques et sites historiques, tels la mosquée Ketchaoua et le Café malakoff y sont également présentées, et un aperçu sur les traditions algéroises, les soirées et la poésie "el Ksid Chaâbi" avec quelques termes en arabe dialectal. 
La romancière dépeint, en outre, la capitale comme "une ville triste en proie à la pauvreté, à l’anarchie, au crime et à l’insalubrité" où la femme est victime de "violence" et de pressions sous l’emprise d’une société machiste. "Soustara" est le premier roman de Boukhallala qui compte une expérience dans le domaine de la presse. 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.