Histoire

Lancement du programme de la Mémoire, une étape vers "la nouvelle République"

Publié par DK NEWS le 19-08-2020, 18h58 | 5
|

Supervisant les travaux d'un séminaire à distance tenu au siège du ministère de l'Intérieur et des Collectivités locales, en présence des directeurs des secteurs de wilayas, des représentants des collectivités locales et des associations de la société civile, M. Chikhi a souligné que le programme de la mémoire nationale est "un processus de longue haleine qui n'est pas lié à un anniversaire spécifique ou un évènement national", précisant que "la mémoire nationale est un élément essentiel dans la formation d'un citoyen responsable". "L'instauration d'une nouvelle République n'est pas évidente car nécessitant des efforts collectifs dans de nombreux secteurs où l'histoire doit trouver un moyen pour atteindre le citoyen", a dit M. Chikhi qui a ajouté que cela dépend de la prise de conscience de la valeur historique de notre patrimoine algérien".
Avec l'annonce officielle du lancement du programme de la mémoire nationale, poursuit-il, "des consultations vont commencer aux niveaux local et central afin d'élaborer une feuille de route pour le lancement de cette opération avec la participation de 12 secteurs ministériels, en sus des associations de la société civile".
Dans ce cadre, il a estimé que le travail "sur le programme de la Mémoire nationale sera pénible", soulignant qu’avec "la contribution de tous les secteurs et les associations de la société civile, nous parviendrons à des résultats satisfaisants, en peu de temps". Ce programme comprend notamment des secteurs qui sont en contact direct avec le public, à l’instar de l’éducation nationale, l’enseignement supérieur et la formation professionnelle ainsi que l’intérieur, le tourisme et les affaires religieuses. Dans ce contexte, M. Chikhi a insisté sur le rôle important du discours religieux et des mosquées dans l’ancrage de la mémoire nationale auprès du citoyen en adoptant un discours simple et claire, en sus des associations de la société civile qui sont plus enracinées dans la société. Une page Facebook au nom de la Mémoire nationale a été ouverte et sera accessible à tout le monde dans deux jours à venir, afin qu’elle touche le plus grand nombre possible de citoyens. Dans leurs interventions, certains walis ont exprimé leur disponibilité à travailler dans le cadre de ce programme puisqu’il consiste à mettre la lumière sur notre histoire nationale et qu’il est le fruit d’un Djihad mené par le peuple algérien toutes catégories confondues », soulignant la nécessité « de tirer profit des réalisations de nos aïeux afin de préserver l’unité du peuple et de faire prévaloir l’intérêt de la Nation. Par ailleurs les walis ont présenté des propositions dans le cadre de ce programme, concernant certains secteurs qu’il faut viser tels que le secteur de l’éducation à travers l’école et l’enseignement supérieur à travers l’université, qui ont un grand rôle à jouer dans la consécration de la Mémoire nationale auprès des générations montantes.
 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.