Santé

Vibrant hommage au Coordinateur paramédical Djamel Chekir à l'EHS El-Kettar

Publié par Dknews le 11-10-2020, 18h25 | 7
|

Un vibrant hommage a été rendu, dimanche à Alger, par la Direction et le personnel de l’EHS d’El-Kettar au Coordinateur paramédical, Djamel Chekir, récemment décédé des suites du Coronavirus et ce, en reconnaissance au dévouement "exemplaire" dont il a fait montre, sa longue carrière durant.

"Je suis content qu’on ait pensé à honorer le défunt et tenais à y être présent à titre amical.

Djamel Chekir, un enfant de l’hôpital El-Kettar, et qui s’est sacrifié pour celui-ci.

C'était une personne engagée, volontaire durant son parcours professionnel, admirable en dépit des difficultés", a confié à l’APS le ministre délégué chargé de la Réforme hospitalière, Ismail Mesbah, présent à l’hommage organisé en présence également de membres de la famille et d’anciens collègues du regretté.

Il a souligné que le défunt, retraité depuis quelques mois, s’est proposé d’assurer, à titre gracieux, le suivi des cas de Coronavirus en début de son apparition en Algérie, notant qu’"il a été au front de toutes les maladies transmissibles" qu’a connues le pays.

"C’est un moment qui va nous marquer.

Il a pris la décision de rester enc ore à El-Kettar et il l’a payé de sa vie.

J’en garde le meilleur des souvenirs en termes d’exemplarité et d’amitié", a ajouté le ministre délégué. Allant dans le même sens, le directeur de cet établissement spécialisé, Zohir Bouyoucef, a tenu à témoigner en ces termes : "Je n’oublierai jamais que lorsque je lui ai annoncé au téléphone les premiers cas de Coronavirus détectés ici, Djamel m’avait assuré qu’il se présenterait +dans les minutes suivantes+".

Actuels et anciens collègues ont été unanimes à relever, pour leur part, "le dévouement et l’humanisme exceptionnels" ayant caractérisé le regretté, qui était aussi connu pour être particulièrement enclin à "servir les plus démunis parmi les malades".

"Il était un concentré de bienveillance et s’est voué corps et âme à son travail.

C’est à lui que l’hôpital doit grandement l’organisation du service Lavran et Nicolle, dédié au suivi des sidéens et des malades atteints d’hépatites", a indiqué Dr Sihem Bourghoud.

Proche ami et collègue du défunt, 33 ans durant, Dr Ali Belhacene a tenu, pour sa part, à rappeler "les défis relevés en commun" face à l’épidémie du Choléra ayant sévi en Algérie durant les années 80 et qui les a contraints à "ne point quitter l’hôpital pendant des jours".

L’ayant également côtoyé, tout aussi longtemps, Dr Zahia Gueri ane témoigne, à son tour : "Je n’ai jamais connu un être aussi consciencieux au travail.

Il lui est arrivé de nettoyer lui-même, à grande eau, le service dont il assurait la coordination".

Lors de cet émouvant hommage, le Cercle de l’établissement d’El-Kettar a été baptisé du nom de Djamel Chekir qui y a exercé durant plus de 40 ans, devenant ainsi le doyen des paramédicaux de cette structure sanitaire.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.