Société

Tourisme : Donner un nouveau souffle au tourisme interne

Publié par Dknews le 21-10-2020, 19h33 | 4
|

Le ministre du Tourisme, de l’Artisanat et du Travail familial, Mohamed Hamidou a insisté, mardi à Aïn Témouchent, sur la nécessité de "donner un nouveau souffle au tourisme interne compte tenu des potentialités et moyens que recèle l'Algérie".

M. Hamidou a souligné, lors de sa visite d’inspection et de travail à Aïn Témouchent où il s’est enquis de nombreux projets relevant de son secteur, que "l’Algérie dispose d’un potentiel en la matière aussi riche que varié, à l’instar du tourisme balnéaire, de montagne, forestier, thermal, écologique, saharien, de découverte et culturel, et c’est à ce titre, qu’il faudrait donner un nouveau souffle au tourisme interne".

"Nombreux sont nos enfants qui ignorent ce dont dispose notre pays comme atouts et richesses touristiques et il importe de leur donner l’occasion de les découvrir à travers des opérations de promotion effective", a-t-il déclaré, soulignant que "le développement de ces destinations touristiques internes se fera, de concert, avec la compagnie aérienne Air Algérie et la collaboration des artisans, des opérateurs du tourisme, à l’instar des hôteliers et les agences de tourisme, notamment à travers l’application de prix préférentiels".

M. Hamidou a également insisté sur l’impératif de "donner la priorité à la promotion de tous ces trésors touristiques pour les faire connaître aux citoyens algériens et encourager les touristes étrangers à visiter notre pays", soutenant que "le tourisme dans notre pays peut contribuer à réduire notre dépendance économique des hydrocarbures".

Le ministre a indiqué, à l’occasion, que le projet de numérisation du secteur au niveau local et central permet aux citoyens ou encore aux touristes, de faire leurs réservations depuis leurs domiciles via le téléphone portable personnel, affirmant que la numérisation permet, d’autre part, de réduire la bureaucratie.

"Le tourisme comme d'autres secteurs a connu des obstacles de type bureaucratique", a-t-il souligné dans ce sens.

Mohamed Hamidou a déclaré, au passage, que la phase de l’étude du dossier d’investissement au niveau local ou central ne doit pas dépasser un mois, soulignant que le but est de susciter l’espoir auprès des investisseurs pour la matérialisation de leurs projets et leur permettre de contribuer à l’effort de développement par la création de la richesse et de nouveaux postes d’emploi.

Lors de sa visite au chantier de modernisation de la station thermal e de Hammam Bouhadjar dont les travaux connaissent un taux d’avancement de 92 pour cent, le ministre a insisté sur l’impératif de livrer le projet avant la fin du mois de décembre prochain.

En ce qui concerne les prix appliqués par l’hôtel relevant de cette station thermale, il a donné des instructions quant à la nécessité de dépasser les prix constants et de fixer des prix concurrentiels qui répondent aux règles universelles de l’économie basées sur le principe de l’offre et de la demande.

Dans la commune de Terga, M. Hamidou a visité un projet d’investissement en cours de réalisation avec une conception architecturale moderne, disposant d’une résidence touristique et d’un centre de thalassothérapie à l’eau de mer dessalée.

Ce projet hôtelier, disposant d’une capacité de 650 lits, sera livré avant la saison estivale prochaine.

Le ministre s’est enquis de plusieurs projets d’extension de structures hôtelières, de réaménagement d’espaces et d’équipement au niveau de la zone touristique, à l’instar de celle de Bouzedjar.

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.