Santé

Infections urinaires (cystites) : conseils et traitements

Publié par DK NEWS le 21-11-2020, 16h49 | 193
|

Après avoir souffert d'une cystite, les femmes savent parfaitement en reconnaître les symptômes : brûlures en urinant, envies pressantes et fréquentes... Dans 9 cas sur 10, la bactérie responsable, Escherichia coli, provient des selles et remonte de la vulve à la vessie. Un traitement antibiotique (Monuril), en prise unique, règle généralement le problème et l'épisode est oublié. Mais, parfois, les symptômes réapparaissent quelques jours ou quelques semaines plus tard.

LES PREMIÈRES MESURES À PRENDRE
Éliminer un à un les facteurs qui peuvent expliquer les récidives et s'aider des produits naturels qui ont montré de l'intérêt.
Boire davantage,  au moins 1,5 litre d'eau tout au long de la journée. Prendre l'habitude d'uriner régulièrement et y penser après chaque rapport sexuel.
Lutter contre la constipation :  en augmentant sa consommation en fibres et en buvant une eau riche en magnésium. Le médecin pourra vous aider si nécessaire en vous prescrivant des laxatifs. Entretenir la bonne trophicité du vagin après la ménopause.  L'utilisation régulière d'ovules ou de crèmes vulvo-vaginales, hormonales (Trophicrème) ou non (Cicatridine, Monasens), est souvent nécessaire. Demander à son gynécologue ce qui est le plus indiqué dans son cas.
S'aider des probiotiques pour rétablir la qualité de la flore vaginale :  il existe des ovules, capsules ou gélules vaginales de probiotiques seuls (Medigyne, Bactigyn... ) ou associés à des hormones (Florgynal, sur prescription) ainsi que des gélules orales (Orogyn... ). Il est conseillé de prendre régulièrement ces produits.
Faire une cure de canneberge (ou cranberry).  Ces petites baies contiennent des proanthyocyanidines (pacs), composés qui réduisent l'adhésion de la bactérie Escherichia coli à la paroi de la vessie. La prendre en cures de trois mois maximum. Mais toutes les marques (gélules ou sachets) ne se valent pas, car leur contenu en pacs est variable. Préférer celles qui sont suffisamment dosées (Cys-control Flash, Duab, Gyndelta). Un nouveau produit, Femannose, contient une poudre au D-mannose, qui limite encore plus l'adhésion des bactéries à la paroi vésicale.
Ne pas compter sur les boissons à base de canneberge, elles contiennent trop peu de pacs : il faudrait en boire 30 litres par jour pour atteindre l'efficacité des extraits !
Que faire quand la prévention ne suffit pas ?
Pas question d'automédication avec du Monuril si les cystites récidivent.  Une analyse d'urines en laboratoire (ECBU) est indispensable, avec, en cas d'identification d'un germe, un antibiogramme. Ce test permet de savoir quel antibiotique est efficace dans ce cas.
On demande aux femmes de tenir un agenda sur 1 ou 2 semaines pour noter ce qu'elles ont bu,  en quelle quantité, et tous les moments où elles vont uriner, pour vérifier qu'il n'y a pas d'erreur à corriger. Si les cystites récidivent toujours,  le médecin recherche des causes plus rares d'infections à répétition (pathologie locale, malformation de l'appareil urinaire... ), ce qui nécessite examen clinique et gynéco, échographie, voire un uro-scanner. Ces explorations permettent de s'assurer que la répétition des symptômes n'est pas liée à une maladie inflammatoire chronique (syndrome de la vessie douloureuse), voire un cancer de la vessie. À chaque diagnostic correspond une prise en charge : le traitement ou une intervention chirurgicale résoudra le problème d'infection à répétition.
Les médecins prescrivent rarement un antibiotique préventif à cause du risque de résistance.  Ils réservent ce traitement aux femmes qui subissent plus d'une infection par mois, ou qui souffrent de cystites post-coïtales, dans l'attente d'autres modes de prévention, qui sont aujourd'hui en développement.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.