Economie

Brésil : Ford va fermer ses usines au Brésil

Publié par DK NEWS le 12-01-2021, 16h46 | 7
|

Le constructeur automobile américain Ford a annoncé lundi la fermeture de ses trois dernières usines au Brésil cette année, dans un secteur plongé dans la crise par la pandémie de Covid-19.
Ces fermetures devraient entraîner 5.000 licenciements selon l'agence Bloomberg.
"Ford va cesser la production (...), la pandémie n'a fait qu'augmenter la capacité de production inutilisée et la réduction des ventes a provoqué des années de pertes significatives", a annoncé l'entreprise dans un communiqué.
En février 2019, Ford avait déjà fermé sa plus ancienne usine au Brésil, qui employait plus de 3.000 personnes dans le pôle industriel historique de Sao Bernardo do Campo, près de Sao Paulo, dans le cadre d'un plan de restructuration mondial.
"Nous allons travailler d'arrache-pied avec les syndicats, nos employés et nos autres partenaires pour mettre en place des mesures qui aident à faire face à l'impact difficile de cette annonce", a déclaré Lyle Watters, PDG de Ford en Amérique du Sud.
Le constructeur automobile a précisé que la production allait cesser "immédiatement" dans les usines de Camaçari (nord-est) et Taubaté (sud-est), et que "seule serait main tenue la fabrication de certaines pièces pendant quelques mois pour assurer le service après-vente".
L'usine d'Horizonte, dans l'Etat du Ceara (nord-est), va pour sa part continuer à fonctionner "jusqu'au quatrième trimestre 2021". Ford Brésil ne va maintenir que son siège administratif, son centre de développement de produits et son terrain d'essais. La vente de véhicules neufs au Brésil a chuté de 26% en 2020 par rapport à l'année précédente en raison de la crise du Covid-19.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.