Economie

Allemagne : Le nombre de passagers à l'aéroport de Francfort au plus bas depuis 1984

Publié par DK NEWS le 18-01-2021, 18h14 | 253
|

Le nombre de passagers à l'aéroport de Francfort, le plus grand de l'Allemagne, est tombé en 2020 à son plus bas depuis 1984 en raison de la pandémie de Covid-19, avant une reprise espérée au deuxième semestre grâce aux vaccins.
Au total, 18,8 millions de personnes ont transité par la plateforme au cours de cette année exceptionnelle, marquée par l'arrêt quasi-total du trafic aérien au printemps.
C'est 73,4% de moins que lors de l'année record 2019, a indiqué l'opérateur Fraport lundi dans un communiqué.
Après une timide éclaircie estivale, la baisse a de nouveau dépassé les 80% en décembre, alors que l'Europe est frappée par la deuxième vague de la pandémie, qui a mis les secteurs aérien et touristique à genoux.
Au printemps, le nombre de passagers s'était pendant plusieurs semaines effondré de 98%.
"En raison du début des campagnes de vaccination dans beaucoup de pays, nous sommes confiants dans le fait que les restrictions de voyage seront progressivement levées dès le printemps" 2021, entraînant un "rebond notable du nombre de passagers au deuxième semestre", a expliqué le pat ron de Fraport, Stefan Schulte.
Mais l'aéroport, quatrième d'Europe en termes de passagers avant la crise sanitaire et base du premier groupe aérien européen Lufthansa, s'attend tout de même à une "année difficile", avec un trafic passagers en recul de 35% à 45% par rapport à 2019, a-t-il ajouté. L'entreprise a annoncé début août un projet de suppression de 3.000 à 4.000 postes, soit environ 15% de ses effectifs.
Le nombre d'atterrissages et de décollages à Francfort a chuté de 58,7%, avec une bonne tenue des vols cargo - le volume de fret n'a reculé que de 8,3% sur un an.
Les aéroports gérés par l'opérateur Fraport à l'étranger, dont certains ont même été temporairement fermés, ont également connu une année noire: -83% pour la capitale slovène Ljubljana, -57% pour les aéroports Fortaleza et Porto Alegre au Brésil ou encore -70% pour l'aéroport péruvien de Lima.
La baisse est de 71% pour les 14 aéroports régionaux grecs opérés par le groupe allemand, de 73% pour celui d'Antalya en Turquie et de 44% pour Pulkovo à Saint-Petersbourg.
 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.