Covid-19 - vaccination Oran: implication de 50 établissements de santé de proximité pour mener la vaccination anti-Covid (DSP)

Publié par DK NEWS le 18-01-2021, 18h51 | 3

 La cinquantaine d’établissements de proximité que compte la wilaya d’Oran prendront part à la campagne de vaccination anti - Covid, devant débuter au cours de la dernière semaine du mois de janvier, a indiqué dimanche le directeur de la santé et de la population (DSP), Abdenaceur Boudaa.
La campagne de vaccination, qui s’étalera sur une année, devra démarrer une fois le quota de vaccin attribué à la wilaya d’Oran, a expliqué le DSP lors d’une conférence de presse organisée dimanche au niveau de sa Direction, soulignant que la vaccination se déroulera au niveau des établissements de santé de proximité et des polycliniques dont le nombre s’élève à 50. Il est par ailleurs prévu de déplacer les opérations de vaccination vers les grands espaces, tels le Centre des conventions d’Oran (CCO), dans le cas où l’engouement sur la vaccination serait grand et les mesures de distanciation sociale seraient difficile à respecter, a-t-il encore noté. Tel que défini par le Conseil scientifique chargé du suivi de la pandémie covid-19, la priorité en ce qui concerne la vaccination sera donnée aux groupes vulnérables, aux travailleurs de la santé et ceux occupant des postes stratégiques, aux personnes âgées et malades chroniques. S’agissant la population qui sera vaccinée dans une première phase au niveau de la wilaya d’Oran, la DSP a proposé l'estimation de 124.000 personnes dont 70.000 travailleurs de la santé, a fait savoir M. Boudaa, notant que les quotas n’ont pas encore été fixés par le ministère de tutelle.
La vaccination au niveau des établissements de santé de proximité se fera sur rendez-vous et tout citoyen voulant se vacciner, même s’il ne figure pas parmi les groupes vulnérables, sera pris en charge, a-t-on indiqué. La vaccination se fera en deux doses, avec un intervalle de 21 jours. Un registre pour le suivi des opérations sera créé afin de mener cette mission de la meilleure façon, a-t-il encore fait savoir, mettant l’accent sur la rigueur dans le respect des rendez-vous.
Le DSP a, par ailleurs, indiqué que six camions semi-remorques équipés de chambres froides ont été mobilisés pour le transport des vaccins, rappelant que la wilaya d’Oran dispose d’une capacité de stockage suffisante pour accueillir un million de doses. La campagne de sensibilisation sur le vaccin anti- Covid sera lancée demain lundi, avec la participation des médias, des associations et des imams. Le personnel de la santé sera,au centre de cette campagne "avec des arguments plus techniques", selon M. Boudaa, qui a souligné que ce personnel a le choix de faire ou non le vaccin, tout comme les citoyens